La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'importance accordée a l'apparence corporell ... Les outils inventés par l'homme sont-ils supé ... >>


Partager

La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?



Publié le : 25/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?




C'est donc bien autrui qui me permettra d'avoir cette forme de jouissance qui naît lorsqu'un besoin est satisfait, et ce besoin particulier, Freud l'a nommé «besoin d'agression». C'est pourquoi la thèse soutenue par ce texte tient principalement en ces lignes : «l'homme est, en effet, tenté de satisfaire son besoin d'agression aux dépens de son prochain». De cet enseignement, la sagesse antique a même tiré un proverbe que le philosophe anglais Thomas Hobbes rappela au XVII siècle dans son ouvrage Du citoyen : « Homo homini lupus » (l'homme est un loup pour l'homme). ■ Ce à quoi s'oppose cet extrait: Freud s'oppose ici à tous ceux qui, comme Rousseau, font de la violence humaine une conséquence de la vie en société. Ce dernier pose en effet que les hommes, à l'état de nature, connaissent cette solidarité mutuelle que fonde le sentiment de la pitié. Par « pitié », Rousseau entendait la capacité de se mettre à la place de celui qui souffre, capacité qui amenait tout homme à aider son prochain. Or l'état de société est venu rompre une telle solidarité en créant, avec l'invention de la propriété privée, les injustices qui poussèrent les hommes à s'opposer et non à s'entraider. Freud rejette une telle conception. Selon lui, la tendance de l'homme à l'agressivité n'est pas seconde et dérivée, mais première et naturelle. Nous en faisons l'expérience lorsque nous éprouvons en nous la violence immédiate de ce que les philosophes de l'âge classique ont appelé les « passions », c'est-à-dire les sentiments que la raison ne contrôle pas, comme la haine et la colère.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ? Corrigé de 5706 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Kzm2Tr (Hors-ligne), le 13/12/2011 é 13H20.
  • fannydu59770 (Hors-ligne), le 28/10/2011 é 28H10.
  • tenaka01 (Hors-ligne), le 15/12/2010 é 15H21.
  • Elodie57907 (Hors-ligne), le 14/02/2010 é 14H19.
  • Marine55095 (Hors-ligne), le 08/02/2010 é 08H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La nature humaine est-elle responsable de la violence entre les hommes ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit