NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes entre eux. La connaissance d'autru ... Connaissance et vérité ? >>


Partager

Nature et société ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nature et société ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Nature et société ?
Zoom

 

Rapprocher ces deux termes peut paraître bizarre. Il est vrai qu’aujourd’hui la société est plus reliée à la culture, terme qui semble s’opposer au terme de nature. En effet le sens premier que l'on donne dans la vie quotidienne pour la nature est ce qui existe en dehors du monde humanisé, transformé par l'homme. La nature dans ce contexte est ce qui existe spontanément. Le monde naturel est donc ce qui existe indépendamment des intentions et des efforts de l'homme. De la même manière, ce qui est naturel chez l’homme est ce qui est inné, l’étymologie du mot renvoie d’ailleurs à la naissance, du latin nascor, naître. Il s’agit alors de se demander si la société est chose naturelle ou si elle s’oppose justement à la nature. Dans un premier temps, on remarque qu’il existe aussi des sociétés animales et la sociabilité semble donc naturelle. Pourtant, la sociabilité de l’homme est-il naturelle ? La société humaine n’est-elle pas différente, basée sur l’échange, sur l’économie ? Comment distinguer ce qui vient de la nature dans la société et ce qui n’en vient pas ? Nature et société humaine sont-elles opposées ?



Rousseau affirme que la sociabilité se constitue historiquement, sous la pression des conditions extérieures. Pour l'auteur, tout individu dispose à sa naissance d'une indépendance naturelle et peut très bien survivre en utilisant les dons de la nature. - Pour Hobbes, dans l'état de nature, chaque individu possède les mêmes forces, les mêmes besoins et en résulte une "guerre de chacun contre chacun" pour "dominer l'autre". Cet état est la conséquence des passions naturelles des hommes. Seul un artifice qui est le contrat permet d'en sortir. Les sociétés sont donc des artifices. - Ce qui est premier dans la nature, ce ne sont pas les sociétés, mais les affirmations individuelles de puissance. L'homme entend rétablir, par la société, une justice qui n'existe pas dans la nature - Depuis le début de l'humanité, les hommes cherchent à rompre avec la nature. Comme le dit par exemple, Hegel, l'histoire est strictement humaine : elle est le processus par lequel les individus se regroupent en société, et par lequel ils se démarquent de la nature. C'est que, en effet, dans la nature, règne la loi du plus fort.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 964 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Nature et société ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit