LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Calculer, est-ce penser ? A-t-on le droit de se contredire ? >>


Partager

Est-il nécessaire de séduire pour convaincre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il nécessaire de séduire pour convaincre ?



Publié le : 31/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-il nécessaire de séduire pour convaincre ?
Zoom

La volonté de convaincre se suffit-elle à elle-même ou doit-elle recourir à des moyens qui lui sont à priori étrangers ? Est-il suffisant d'avoir des preuves, d'avoir raison, de détenir la vérité pour que les autres acceptent mon discours ou faut-il qu'en plus je les persuade, donc que j'use d'un procédé de séduction ? Si la séduction est nécessaire, alors on pourra peut-être parler de défaite de la raison. En revanche, si la raison est suffisante, alors mon discours peut être abscons, abstrait, sans fioritures ; les autres se plieront nécessairement à ce que je dis. La question concerne notre relation aux autres hommes. On pourrait aussi se demander si le recours à la séduction n'annule pas toute démarche de conviction. Dès lors, on ne convainc plus, on persuade et ce n'est pas du tout la même chose. Qu'est-ce que convaincre quelqu'un ? C'est l'amener à reconnaître, par un discours qui expose des preuves ou des raisons, la vérité d'une proposition, d'une affirmation. Ce qui suppose, d'une part, que celui qu'on cherche à convaincre est, immédiatement au moins, en désaccord avec nous, sans quoi il ne serait pas nécessaire de le convaincre, et, d'autre part, qu'on ait raison puisque convaincre, c'est faire admettre qu'on a raison. Il ne faut pas confondre persuader et convaincre : persuader n'est pas faire reconnaître la vérité d'une proposition ou d'un fait, mais faire croire quelque chose. La séduction relève plus alors d'une démarche de persuasion, car elle fait appel non à la raison mais au sentiment, à la sensibilité. En quel sens donc est-il nécessaire de recourir au sentiment pour amener quelqu'un à reconnaître la vérité et la raison de mes arguments ? N'est-ce pas contradictoire de le faire ? Peut-on convaincre sans séduire ? S'agit- il alors encore de convaincre ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3495 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il nécessaire de séduire pour convaincre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • souvais-279780 (Hors-ligne), le 18/10/2016 é 18H11.
  • alexcons-222572 (Hors-ligne), le 01/12/2013 é 01H09.
  • balilong (Hors-ligne), le 11/03/2012 é 11H08.
  • fsaussure (Hors-ligne), le 13/10/2011 é 13H14.
  • P36336 (Hors-ligne), le 19/09/2009 é 19H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    • Convaincre

    Amener autrui à reconnaître une vérité en s'appuyant sur des arguments rationnels (à distinguer de persuader).

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit