LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les mots cachent-ils les choses ? Si le droit est relatif aux temps et aux lieu ... >>


Partager

Y a-t-il nécessairement des imperfections dans le langage ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il nécessairement des imperfections dans le langage ?



Publié le : 10/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il nécessairement des imperfections dans le langage ?
Zoom

• Il ne s'agit pas seulement de recenser de prétendues imperfections dans le langage : il convient aussi d'interroger leur réalité, et de se demander si l'on peut, ou non, les surmonter.
• Si l'on admet que le langage est imparfait, par rapport à quoi se manifeste son imperfection (besoins d'expression personnelle, besoin d'un langage scientifique sans équivoque) ?
• Il s'agit bien d'imperfections dans le langage lui-même, et non dans son usage : inutile de bavarder sur la pluralité des langues ou la tour de Babel !
• Que savez-vous des projets concernant l'élaboration d'un langage parfait ?



Penser aux usages poétiques scientifiques, ou philosophiques du langage par exemple pour montrer comment la notion de perfection peut être déterminée différemment et atteinte de différentes façons.

DÉVELOPPEMENT

Dire qu'il y a des imperfections dans le langage, c'est se poster d'un point de vue normatif par rapport à celui-ci. Si le langage est défini comme une faculté essentielle de l'homme, encore faut-il s'interroger sur les fonctions qu'on lui assigne pour juger de son imperfection supposée.De plus, en admettant, comme nous y invite le sujet, que dans le langage, il y a des imperfections, encore faut-il se demander si celles-ci sont nécessaires, c'est-à-dire inévitables, inhérentes à la nature du langage, ou s'il existe un moyen quelconque de les réduire.1) Les imperfections du langage existent et sont nécessaires pour qu'une communication efficace existe entre les hommes :

* Dans le langage quotidien usuel, il y a des imperfections manifestes: ambiguïté, imprécision, polysémie ...Mais celles-ci, loin de porter préjudice à la communication, permettent que celle-ci soit à la fois rapide et efficace. Le contexte nous permet de trancher quand le langage est ambigu.

* Cette imperfection est nécessaire en ce sens qu'une précision extrême, une exhaustivité conduirait à ne pas répondre suffisamment vite aux urgences de l'action. Cette "imperfection" du langage du point de vue de la précision, apparaît donc, dans l'usage quotidien, comme une condition de son efficacité, comme nécessaire en ce sens.

TRANSITION : Néanmoins, en ce qui concerne d'autres usages du langage, cette imperfection que nous assimilons à une imprécision et à une ambiguïté constitutives, apparaissent comme dangereuses et doivent à ce titre, être dépassées.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3331 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il nécessairement des imperfections dans le langage ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • patoune-250674 (Hors-ligne), le 29/12/2014 é 29H11.
  • melou2794 (Hors-ligne), le 29/12/2011 é 29H07.
  • llluuuiiigggiii (Hors-ligne), le 30/11/2011 é 30H19.
  • Marine83 (Hors-ligne), le 30/11/2010 é 30H18.
  • ekaterina10966 (Hors-ligne), le 09/05/2010 é 09H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     Est-ce une conséquence de la nature du langage que d'engendrer des imperfections ? L'imperfection peut-elle être surmontée par un autre usage du langage que l'usage usuel ? La notion de perfection peut-elle être explicitée à partir des fonctions du langage.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    - Bergson : " LE RIRE ".
    - Leibniz : Thème de la langue universelle (" NOUVEAUX ESSAIS ").
    - Platon : " CRATYLE ".
    Penser aux usages poétiques scientifiques, ou philosophiques du langage par exemple pour montrer comment la notion de perfection peut être déterminée différemment et atteinte de différentes façons.

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit