NIETZSCHE et la richesse

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Marx: L'argent, maître du monde ! NIETZSCHE: Amour et musique >>
Partager

NIETZSCHE et la richesse

Philosophie

Aperçu du corrigé : NIETZSCHE et la richesse



Publié le : 17/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	NIETZSCHE et la richesse
Zoom
  • nietzsche : On a longtemps tenu Nietzsche pour le philosophe dont les idées inspirèrent l'idéologie nazie. Il n'en est rien. Tout au contraire, la pensée nietzschéenne défend la vie et non la mort telle qu'elle fut organisée dans les camps de concentration.

Dans ce texte, tiré de Humain, trop humain, Friedrich NIETZSCHE développe une théorie sur les conséquences négatives du fait « d’avoir du bien », c’est-à-dire sur le fait de posséder des richesses. Cet écrit se compose donc de différentes parties grâce à lesquelles l’auteur construit la progression de son argumentation. Ainsi, l’auteur nous dévoile le problème engendré par la possession de biens. On peut ainsi distinguer trois parties qui seront les parties de cette étude de texte. D’une part, Nietzsche nous dévoile sa thèse et le problème engendré par la richesse sur les individus qui la possède. D’autre part, il explique le danger de la possession de richesses. Enfin, l’auteur développe les conséquences désastreuses de ce problème sur les populations pauvres et incultes.
 
 



«Seul devrait posséder celui qui a de l'esprit: autrement, la fortune est un danger public. Car celui qui possède, lorsqu'il ne s'entend pas à utiliser les loisirs que lui donne la fortune, continuera toujours à vouloir acquérir du bien: cette aspiration sera son amusement, sa ruse de guerre dans la lutte avec l'ennui. C'est ainsi que la modeste aisance, qui suffirait à l'homme intellectuel, se transforme en véritable richesse, résultat trompeur de dépendance et de pauvreté intellectuelles. Cependant, le riche apparaît tout autrement que pourrait le faire attendre son origine misérable, car il peut prendre le masque de la culture et de l'art: il peut acheter ce masque. Par là il éveille l'envie des plus pauvres et des illettrés - qui jalousent en somme toujours l'éducation et qui ne voient pas que celle-ci n'est qu'un masque - et il prépare ainsi peu à peu un bouleversement social : car la brutalité sous un vernis de luxe, la vantardise comédien, par quoi le riche fait étalage de ses "jouissance de civilisé" évoquent, chez le pauvre, l'idée que l'argent seul importe, - tandis qu'en réalité, si l'argent importe quelque peu, l'esprit importe bien davantage.» Nietzsche, Humain, trop humain, II, opinions et sentences mêlées : §310


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	NIETZSCHE et la richesse	Corrigé de 1308 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " NIETZSCHE et la richesse " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • sac-212138 (Hors-ligne), le 20/07/2013 à 20H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Pérec montre que le seul moment où le couple est heureux, se sent stabilisé, sait se contenter de ce qu'il a, c'est quand leurs envies de richesse se dissipent. C'est l'ambition démesurée qui est ici mise en accusation : la richesse à acquérir crée des horizons d'attente, des espoirs, mais se heurte à la réalité. Elle devient alors une fin à atteindre et non plus un moyen. La richesse matérielle serait donc responsable de l'aliénation humaine, politique et morale de la société contemporaine. Elle semble synonyme de vice, et non de vertu. Les deux notions seraient incompatibles. Néanmoins, jusqu'ici, nous n'avons abordé le terme de richesse qu'en son acception la plus courante, à savoir bien matériel. Il existe une seconde dimension du mot que nous allons examiner, à savoir le sens du bien immatériel, comme la richesse de l'esprit, de l'intellect, des qualités d'un individu, et même la richesse de la vertu.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) ce qu'on appelle le capital n'est autre chose que la richesse envisagée sous un certain aspect (...) le capital n'est (...) qu'un produit du travail et de la nature. (...) aucune richesse ne peut être produite sans le concours d'une autre richesse préexistante (...) Nous lui donnons -(le nom) de -capital., Charles GIDE, Cours d'économie politique, p. 177 sqq.

    Ajouté par webmaster

    L'eau se trouve être la richesse économique par excellence; elle est, pour les hommes, plus richesse que la houille ou que l'or., Jean BRUNHES, la Géographie humaine, t. I, p. 68.

    Ajouté par webmaster

    Ce sont les grandes villes qui épuisent un État et font sa faiblesse : la richesse qu'elles produisent est une richesse apparente et illusoire; c'est beaucoup d'argent et peu d'effet., ROUSSEAU, Émile, V.

    Ajouté par webmaster

    La richesse d'une langue en formes grammaticales est toujours l'image de sa richesse de pensée., DAMOURETTE et PICHON, Essai de grammaire de la langue franç., t. I, p. 13.

    Ajouté par webmaster

    .1 Il -(le percepteur) me tourmente. Il me traque! Tout ça parce que j'ai eu la faiblesse de montrer des signes extérieurs de richesse, alors que ma richesse est toute intérieure!, Raymond DEVOS, Sens dessus dessous, «Le possédé du percepteur», p. 15.

    Ajouté par webmaster

    Gardons-nous de dire du mal de l'or. Comparé à la propriété féodale, à la terre, l'or est une forme supérieure de la richesse. Petite chose, mobile, échangeable, divisible, facile à manier, facile à cacher, c'est la richesse subtilisée déjà (...) Le docile métal sert toute transaction : il suit facile et fluide, toute circulation commerciale, administrative., MICHELET, Hist. de France, V, III.

    Ajouté par webmaster

    Ainsi, nous avons apporté dans toute l'Indochine la richesse et, avec la richesse, la paix (...) En Indochine, comme au Maroc, moins vite et moins triomphalement, mais avec un succès finalement égal, nous avons apporté -la paix française., Claude FARRèRE, Mes voyages, II.

    Ajouté par webmaster

    Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi. Alain

    Ajouté par webmaster

    La richesse mal acquise, s'évanouit (...), BIBLE, Proverbes, XIII, 11.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    NIETZSCHE et la richesse

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo