LA NOBLESSE: Noblesse municipale.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA NOBLESSE: Noblesse commensale. LA NOBLESSE: Noblesse militaire. >>
Partager

LA NOBLESSE: Noblesse municipale.

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : LA NOBLESSE: Noblesse municipale.



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 5/10/2012 -Format: Document en format HTML protégé

LA NOBLESSE:
Noblesse municipale.
Zoom

LA NOBLESSE:
Noblesse municipale.
La noblesse municipale doit son surnom de noblesse de cloche à l'importance du beffroi et de la cloche qui rassemblait les habitants d'une ville; le droit de les posséder était parfois mentionné dans les chartes énumérant les libertés communales : « La noblesse de cloche, ou municipale, est la plus ancienne forme connue d'anoblissement collectif par charges. Elle remonte au règne de Charles V son plus ancien titre » (Bluche et Durye). C'est en effet ce roi qui conféra la noblesse aux maires, &e...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LA NOBLESSE:
Noblesse municipale. Corrigé de 700 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LA NOBLESSE: Noblesse municipale." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

) A Poitiers, la fonction de maire donne la noblesse héréditaire de 1372 à 1667, de 1685 à 1764 et de 1771 à 1789, les conditions de durée d'exercice ayant varié successivement : un, quatre, vingt, quatre et vingt ans ! La fonction de lieutenant du maire anoblit en vingt ans de charge entre 1702 et 1717, 1722 et 1724, 1733 et 1764, 1771 et 1789 ! Quant aux fonctions d'échevin et de conseiller, elles anoblissent de 1372 à 1667... C'est dire la complexité des études à ce sujet.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

- LE SEIGNEUR (...) -apporte à ARLEQUIN -ses lettres de noblesse (...) ARLEQUIN : Allons, me voilà noble : je garde le parchemin; je ne crains plus que les rats, qui pourraient bien gruger ma noblesse (...) Ma noblesse ne m'oblige-t-elle à rien? car il faut faire son devoir dans une charge., MARIVAUX, la Double Inconstance, III, 4.

Ajouté par webmaster

La noblesse est un héritage, comme l'or et les diamants., VAUVENARGUES, Réflexions, «Sur la noblesse».

Ajouté par webmaster

La noblesse résulte aujourd'hui de la possession d'un -titre nobiliaire. - Le port, comme nom patronymique, de simples noms de terres non titrées ne relève donc en aucune façon de la législation propre aux titres de noblesse (...) Les titres de noblesse sont considérés comme étant des -accessoires du nom patronymique; ils ne font pas partie du nom, ils lui sont seulement adjoints., DALLOZ, Petit dict. de droit, p. 879.

Ajouté par webmaster

La morgue de la noblesse de cour désaffectionna du trône la noblesse de province, autant que celle-ci désaffectionnait la bourgeoisie, en en froissant toutes les vanités., BALZAC, Illusions perdues, 1843, p. 39, -in T.L.F.

Ajouté par webmaster

La noblesse anglaise s'ensevelit avec Charles IËeËr sous les débris du trône (...) On a vu la maison d'Autriche travailler sans relâche à opprimer la noblesse hongroise., MONTESQUIEU, l'Esprit des lois, VIII, IX.

Ajouté par webmaster

à cette époque, vers le milieu du dix-septième siècle, une grande confusion s'était répandue dans l'ordre de la noblesse; des titres et des noms avaient été usurpés. Louis XIV prescrivit une enquête, afin de remettre chacun dans son droit. Christophe fut maintenu, sur preuve de sa noblesse d'ancienne extraction, dans son titre et dans la possession de ses armes, par arrêt de la Chambre établie à Rennes pour la réformation de la noblesse de Bretagne., CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. I, p. 17.

Ajouté par webmaster

La noblesse, disent les nobles, est un intermédiaire entre le roi et le peuple (...) Oui, comme le chien de chasse est un intermédiaire entre le chasseur et les lièvres., CHAMFORT, Maximes, «Sur la noblesse», XXXVIII.

Ajouté par webmaster

(...) c'est ce siècle -(le XIXËe) [...] (plus exactement la fin du XVIIIËe) qui aura vu, en France, la haine de la noblesse de cour et de la noblesse provinciale s'éteindre au profit de la haine de l'une et de l'autre pour tout ce qui n'est pas noble (...), Julien BENDA, la Trahison des clercs, I, p. 99.

Ajouté par webmaster

Je trouve impertinents les privilèges de la noblesse. Je quitte une patrie où ces privilèges m'offensent, et ce serait être encore sous leur empire que de profiter du changement de pays pour donner à mon nom les apparences de la noblesse., STENDHAL, Romans et nouvelles, «Le rose et le vert», III.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

LA NOBLESSE: Noblesse municipale.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo