NoCopy.net

Au nom de quoi rend-on la justice ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire que le travail libère l'homme ? Qu'est-ce qui distingue l'art de la technique ... >>


Partager

Au nom de quoi rend-on la justice ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Au nom de quoi rend-on la justice ?



Publié le : 26/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Au nom de quoi rend-on la justice ?
Zoom

     La justice se présente d’abord à la lumière de son contraire, l’injustice. En effet, entre serments trahis, partages inégaux, punitions injustifiées, on comprend quel peut être un sentiment d’injustice. Ainsi des inégalités, des excès de certains sur d’autres, naît le sens de la justice. Et la justice doit être une réponse raisonnée à ce qui est mal, puisque la vengeance ne peut résoudre les conflits qui perdurent entre les hommes. De plus, la justice doit savoir se pencher sur les inégalités naturelles, dans la mesure où par nature il y aura toujours un homme plus fort capable d’asservir un homme plus faible. Dès lors la raison devra s’entretenir sur ce qui est juste, et être capable de résoudre des conflits de manière impartiale, c’est-à-dire sans porter de jugement à la lumière d’une opinion subjective. La justice peut-elle en ce sens s’intégrer en chacun, et paraître pour tous absolument équitable ?        



Du Contrat social, I, 3).        c. La Bible évoque aussi la préhistoire du droit, avec la loi du Talion : « Oeil pour oeil, dent pour dent » (Exode, 21, 23-25). Cette loi figure encore ce côté d'une justice personnelle, de la vengeance sans limite, où à un mal doit répondre un autre mal. Il y a toujours ici deux côtés qui s'affrontent, sans un tiers, sans un médiateur. Etant donné que nul ne peut faire justice soi-même, les hommes ont besoin d'une justice impartial extérieure aux parties.    II. Pour une justice sociale        a. L'égalité, les inégalités, la justice sociale sont à l'origine d'interrogations, de constats et d'exigences qui s'inscrivent dans une longue tradition de pensée. Le débat sur le juste a eu pour cadre premier la cité antique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Au nom de quoi rend-on la justice ? Corrigé de 2111 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Au nom de quoi rend-on la justice ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • flo flo (Hors-ligne), le 18/06/2011 é 18H17.
  • Soum64486 (Hors-ligne), le 14/04/2010 é 14H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Au nom de quoi rend-on la justice ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit