LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'expression : "L'erreur est humaine" est-ell ... Persuader quelqu'un est-ce l'empêcher de pens ... >>


Partager

Nos pensées dépendent-elles de notre volonté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nos pensées dépendent-elles de notre volonté ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Nos pensées dépendent-elles de notre volonté ?
Zoom

La pensée, en tant que faculté de raisonner et de juger est forcément volontaire. Les pensées que je n'ai pas consciemment voulues ne sont pas vraiment des pensées. Penser est chose volontaire.

MAIS...

Nos pensées ne dépendent pas toujours de notre volonté. La vérité s'impose d'elle-même sans que votre volonté intervienne. Si l'on entend par pensée toute activité de l'esprit, une bonne partie de nos pensées est involontaire car inconsciente.



.../...

Pour se tromper, il n'est pas nécessaire de le vouloir. Il suffit de donner son accord à une proposition qui est fausse. "[...] il faut remarquer qu'il y a bien de la différence entre vouloir être trompé et vouloir donner son consentement à des opinions qui sont cause que nous nous trompons quelquefois." Il est tout à fait possible de se tromper ou d'être induit en erreur sans devoir nier que nous désirons la vérité. L'existence de l'erreur n'est pas incompatible avec l'affirmation selon laquelle nous voulons la vérité. En effet, vouloir la vérité, c'est aspirer au vrai, désirer connaître la vérité. Or, ce n'est pas du tout la même chose que pouvoir affirmer sans contrainte ou admettre sans y être forcé, donc en toute liberté et de manière totalement délibérée, une proposition qui pourrait être fausse. Vouloir la vérité d'un côté et affirmer ou consentir volontairement à quelque chose de l'autre sont deux choses très différentes l'une de l'autre.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4547 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Nos pensées dépendent-elles de notre volonté ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • khaoula (Hors-ligne), le 09/10/2011 é 09H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit