Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'angoisse est-elle un phénomène pathologique ... Le sentiment de la liberté >>
Partager

Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?



Publié le : 17/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?
Zoom
  • pouvoir : Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions exerçant l'autorité politique, le gouvernement de l'État.

 

  • a) L'opinion commune ne met guère en question notre liberté intérieure : s'il y a bien un domaine dont nous sommes maîtres, c'est celui de notre réflexion, de nos pensées, de nos « idées de derrière la tête ».
  •  b) Toutefois, on peut observer que nous ne choisissons pas toujours les idées qui nous viennent à l'esprit. « Hasard donne les pensées, hasard les ôte », remarque Pascal (éd. Brunschvicg, n° 370).
  •  c) Le problème, de façon générale, se pose alors de savoir si nos pensées sont vraiment en notre pouvoir.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ? Corrigé de 1692 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • kader93600-229539 (Hors-ligne), le 01/02/2014 à 01H14.
  • martincastres-224298 (Hors-ligne), le 15/12/2013 à 15H15.
  • Soso-195493 (Hors-ligne), le 03/11/2013 à 03H17.
  • lauriane-218449 (Hors-ligne), le 03/11/2013 à 03H11.
  • ISAJLB-217548 (Hors-ligne), le 30/10/2013 à 30H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Dans les perspectives spinozistes, par conséquent, même si je pouvais penser que la terre est cubique, je ne serais pas libre. A u contraire, se plaçant dans la seconde perspective, ainsi que le montre Jules Lagneau, Descartes fait de la pensée un effort vers la vérité, et dit que son mouvement est d'aller, par le doute méthodique, du faux au vrai. C hez lui, le fait que je ne puisse penser que la terre est cubique ne prouve rien contre ma liberté, puisque au contraire, il est 'pour moi le moyen d'atteindre une valeur que je poursuis librement, la V érité. C hez Spinoza, la liberté serait dans un libre arbitre illusoire; chez Descartes, elle est dans l'engagement; 'la servitude n'est pas dans l'impossibilité de se tromper, mais dans l'erreur. C e que nous avons dit de la liberté suffit pour nous faire opter pour Descartes.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Les autres religions, comme les païennes, sont plus populaires, car elles sont en extérieur; mais elles ne sont pas pour les gens habiles., PASCAL, Pensées, IV, 251.

    Ajouté par webmaster

    Elles -(les religieuses) ne disent de rien -ma ni -mon. Elles n'ont rien à elles et ne doivent tenir à rien. Elles disent de toute chose -notre; ainsi : notre voile, notre chapelet; si elles parlaient de leur chemise, elles diraient -notre chemise., HUGO, les Misérables, II, VI, II.

    Ajouté par webmaster

    La puissance des mouches : elles gagnent des batailles, empêchent notre âme d'agir, mangent notre corps., PASCAL, Pensées, VI, 367.

    Ajouté par webmaster

    Il existe des pensées auxquelles nous obéissons sans les connaître : elles sont en nous à notre insu., BALZAC, la Femme de trente ans, Pl., t. II, p. 761.

    Ajouté par webmaster

    La parole a été donnée à l'homme pour expliquer sa pensée; et tout ainsi que les pensées sont les portraits des choses, de même nos paroles sont-elles les portraits de nos pensées (...), MOLIèRE, le Mariage forcé, 4.

    Ajouté par webmaster

    "Nous pouvons tous quelque chose, et le roi sourit du pouvoir du ministre, et le ministre, du pouvoir du journaliste, et le journaliste, du pouvoir de l'agent, et celui-ci, du pouvoir de la domestique, et celle-ci de la femme du samedi et le dimanche ... nous entendons le prêtre nous dire que nous ne pouvons rien... Nous prenons chacun notre place suivant notre pouvoir dans la société." Kierkegaard, Post-scriptum 1846.

    Ajouté par webmaster

    (...) quand les passions sont les maîtresses, elles sont vices, et alors elles donnent à l'âme de leur aliment, et l'âme s'en nourrit et s'en empoisonne., PASCAL, Pensées, VII, 502.

    Ajouté par webmaster

    Il n'y a rien qui soit entièrement en notre pouvoir sinon nos pensées. Descartes, René

    Ajouté par webmaster

    Il n'y a rien qui soit entièrement en notre pouvoir sinon nos pensées. [ ] Descartes, René

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo