NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La technique peut-elle améliorer l'homme ? De quelle vérité l'opinion est-elle capable ? >>


Partager

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
Zoom

Nous constatons que le monde extérieur - tout ce qui n'est pas moi - est complexe, mais semble obéir à des lois supérieures, non changeantes. Connaitre & décrypter ces lois est le but de la science : les sciences se donnent comme mission de comprendre le monde extérieur, de connaitre le réel. Cette connaissance n'est-elle possible que par l'approche scientifique ? Nous verrons en quoi consiste celle-ci, et nous nous demanderons si elle ne risque pas de limiter notre rapport au réel. Les sciences ont-elle le dernier mot ?



 » En effet, si la science moderne prend naissance avec l'apparition de l'expérimentation, la croyance en l'observation, en l'expérience première et en ses prétendus faits est l'obstacle premier et majeur à la connaissance rationnelle. L'exemple le plus célèbre et le plus célébré reste le dispositif expérimental par lequel Galiléé, à l'aube du XVII ième, parvint à établir correctement la loi de la chute des corps. Pour étudier cette chute des corps, Galilée ne se fie pas à l'observation commune, mais construit un dispositif, sélectionne les paramètres décisifs pour la loi qu'il veut établir, et invente le moyen de mesurer leurs variations réciproques. Il s'agit simplement de faire rouler des boules dans un canal rectiligne creusé dans un plan incliné. Il suffit ensuite de mesurer le temps de chute de la boule en fonction de la distance parcourue. Un certain nombre de traits remarquables se dégagent de cette expérience. Tout d'abord Galilée a su comprendre que le mouvement de la boule est une chute, ralentie certes, et identique à la chute des corps. Deux mouvements différents pour le sens commun (la chute d'une pomme, par exemple, et le glissement d'une boule sur un plan incliné) sont compris comme identiques. Mais, alors que le premier est difficilement mesurable avec les instruments de l'époque, le second peut l'être. Ensuite, Galilée, pour vérifier ses hypothèses, a construit, après avoir conçu, un dispositif technique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4482 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Missyza (Hors-ligne), le 07/01/2011 é 07H23.
  • Vincent68702 (Hors-ligne), le 20/05/2010 é 20H16.
  • Johana31205 (Hors-ligne), le 06/05/2009 é 06H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit