NoCopy.net

Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ce qui est vrai est il flagrant ? la conscience de soi est elle utopique? >>


Partager

Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?



Publié le : 1/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?
Zoom

Analyse du sujet :

Homme : « Homme « est le nom commun qu’on donne à l’Homo sapiens sapiens. « Sapiens « est un adjectif latin qui signifie « intelligent «, « sage «, « raisonnable «, ou encore « prudent «. Le trait saillant qui définit l’homme semble donc être le fait que c’est un être vivant doué de raison. Cette hypothèse résulte d’une longue tradition philosophique qui a construit le concept d’humanité en opposition à celui d’animalité. Ainsi, on a tendance à considérer que l’homme se distinguerait du reste des créatures vivantes parce qu’il serait capable de pensée, de conscience, de langage et de liberté, alors que les animaux n’en auraient pas la capacité. Cela confèrerait à l’homme une dignité particulière : seul d’entre les créatures à posséder la raison, il serait également le seul à pouvoir se représenter une fin, et à ce titre, il serait en lui-même une fin, c’est-à-dire une personne que l’on devrait respecter, et non pas une simple chose dont on pourrait disposer.

Sentiment : Le sentiment est une connaissance plus ou moins claire et liée au domaine affectif. C’est une connaissance tirée du ressenti, relevant des émotions et qui appartient au domaine des passions. On peut aussi l’utiliser pour désigner une inclination, comme lorsqu’on parle par exemple du « sentiment moral « pour désigner l’inclination à la moralité. Le sentiment, dans la tradition philosophique, est généralement teinté d’une connotation péjorative, car il se rapporte au domaine des passions dont il incarne une des déclinaisons possibles. Or, même si ce n’est pas obligatoire, la philosophie oppose en règle générale les passions à la raison et considère que cette dernière est supérieure aux premières. De la sorte, on a tendance à reléguer le sentiment dans le domaine de l’incertain ou de la faiblesse. Le problème principal du sentiment est de savoir si celui-ci peut constituer un moyen réel de connaissance puisque ce dernier n’est pas tributaire de la seule raison.

Faute : Le terme « faute « désigne un manquement à une règle ou à un devoir, et est le plus souvent employé pour ce qui concerne le devoir moral. La faute prend sens en cela qu’on considère que celui qui la commet aurait pu l’éviter. Elle fait donc intervenir la notion de responsabilité, et par suite, de liberté. En ce sens, elle se distingue de l’échec, qui peut être dû intégralement à des causes extérieures.

Sentiment de la faute : Le sentiment de la faute renvoie généralement à l’idée du remords : la faute est quelque chose qu’on se reproche. On considère habituellement qu’on aurait pu l’éviter et que c’est un mal. Mais le sentiment de la faute peut également être quelque chose qui concerne des individus extérieurs à l’agent : ainsi celui qui commet un crime peut éveiller le sentiment de la faute chez les autres, mais pas forcément en lui-même. Dans un tel cas, le sentiment de la faute met particulièrement en avant l’enjeu sociologique avec lequel il est aux prises.

 

Problématisation :

Le sentiment de la faute semble nous indiquer que l’homme est un être capable de choix : il ressent son échec comme une faute parce qu’il sait qu’il aurait pu faire en sorte que cette action soit couronnée de succès. Plus encore, ce sentiment de faute se rapporte à un sentiment moral, car dans la faute, l’homme ne considère pas seulement qu’il a raté son coup, il ajoute à cela l’idée qu’il a fait quelque chose de mal, là où il aurait pu faire le bien. Le sentiment de la faute semble donc être une sorte de message venant d’ailleurs, un ailleurs qui nous signalerait par là notre manquement au devoir moral. Mais tout le problème consiste donc à savoir si tel est véritablement le cas, ou si le sentiment de la faute n’est à cet égard qu’une illusion.

 

 



Le sentiment de la faute nous montrerait donc que l'homme est un être moral. Ainsi que l'écrit Kant dans la Critique de la raison pratique : « La loi morale est donnée comme un fait de la Raison dont nous sommes conscients a priori et qui est apodictiquement certain, en supposant même qu'on ne puisse alléguer dans l'expérience aucun exemple où elle ait été exclusivement suivie. » c) D'autre part, cette moralité n'a de sens que si l'homme est capable de liberté. En effet, seule la liberté nous fournit les moyens de nous donner à nous-mêmes notre propre loi. Ainsi, la liberté est ce par quoi nous devenons responsables de nos actes. C'est elle qui nous permet d'échapper aux déterminations naturelles, aux velléités du corps, et qui ainsi nous octroie la possibilité d'agir en vue de l'unique respect. Sans liberté, la loi morale n'aurait aucun sens. La liberté est, ainsi que Kant l'écrit dans la préface de la Critique de la raison pratique : « ratio essendi de la loi morale », ce qui donne sens à la morale. Aussi est-il en droit d'ajouter que : « s'il n'y avait pas de liberté, la loi morale ne saurait nullement être rencontrée en nous. » (Critique de la raison pratique, préface).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?	Corrigé de 1878 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • emilie62 (Hors-ligne), le 07/05/2011 é 07H06.
  • audrey3745 (Hors-ligne), le 24/04/2009 é 24H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Que nous apprend sur l'homme le sentiment de la faute?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit