NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ce qui est imprévu était-il imprévisible ? Pour trouver le vrai, faut-il réfléchir ? >>


Partager

« Nous avons été enfants avant que d'être hommes » quelles conséquences ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Nous avons été enfants avant que d'être hommes » quelles conséquences ?



Publié le : 18/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

« Nous avons été enfants avant que d'être hommes » quelles conséquences  ?
Zoom

La citation de Descartes nous apprend que nous ne naissons pas hommes : nous le devenons. L'humanité s'acquiert. Être homme c'est devenir homme; ce n'est jamais naître homme. Le mot de Descartes explique que l'enfance est un état ayant des traits propres et qui se distingue de l'âge d'homme. Il y a une évolution radicale entre l’enfant et l’homme qu’il devient plus tard. Cette évolution pose problème: l’enfance est elle un état en soi ou n’est ce qu’une simple étape initiatique que l’homme doit nécessairement affronter pour intégrer à part entière l’humanité? De plus lorsque nous parlons de l’enfant, parlons nous de l’homme sous une forme encore incomplète ou d’un être ayant une identité ? L’humanité s’acquiert et dans ce cas on ne naît pas en tant qu’être humain de fait mais en tant qu’être humain en puissance? Quelles sont les différences qui séparent l’enfant de l’homme?



À l'aide de méthodes appropriées, on peut montrer que l'inconscient tisse perpétuellement un vaste rêve qui, imperturbable, va son chemin au-dessous de la conscience, parfois émergeant la nuit en un songe, ou causant dans la journée de singulières petites perturbations.  II De l'immédiateté à la subjectivité          Dans toutes les culture son retrouve en permanence l'idée d'un âge de raison. On le situe généralement vers 7 ans, l'âge où l'enfant se dictature du monde en tant qu'être solitaire car doté d'une conscience. Ce passage radical de l'immédiateté animale fait que l'enfant dit trouver une nouvelle, n'étant plus une partie de la nature, il devient un acteur de l'humanité. L'enfant prend conscience de son être et développe alors a subjectivité. Cependant, en se forgeant un caractère de subjectivité, le contact avec le mode est il définitivement rompu ? L'homme est il cet enfant qui a décidé d'intégrer une culture  coupée du monde naturel ? La subjectivité fausse t elle l'objectivité du regard de l'enfant ? Hegel La philosophie, précisément parce qu'elle est la découverte du rationnel, est aussi du même coup la compréhension du présent et du réel, et non la construction d'un au-delà qui serait Dieu sait où - ou plutôt dont on peut dire où il se trouve, c'est-à-dire dans l'erreur d'une façon de raisonner partielle et vide [...].


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2708 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Nous avons été enfants avant que d'être hommes » quelles conséquences ?" a obtenu la note de :

9 / 10

Corrigé consulté par :
  • xela (Hors-ligne), le 28/09/2011 é 28H22.
  • jbravofr (Hors-ligne), le 11/12/2010 é 11H18.
  • hayerman (Hors-ligne), le 07/12/2010 é 07H20.
  • artbianca (Hors-ligne), le 06/12/2010 é 06H16.
  • farfouille (Hors-ligne), le 04/12/2010 é 04H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit