LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on renoncer à toute métaphysique ? Pouvons-nous atteindre les limites du monde ? >>


Partager

L'objet de la connaissance est-il l'objet réel ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'objet de la connaissance est-il l'objet réel ?



Publié le : 17/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'objet de la connaissance est-il l'objet réel ?
Zoom

La connaissance n'est jamais que le rapport que nous avons au réel, par lequel nous voulons le découvrir, mais aussi l’apprivoiser, agir sur lui. La connaissance, c'est donc la médiation entre le réel et notre esprit. Nous avons spontanément l’impression que connaître, c'est connaître l’objet réel, c'est-à-dire l’objet tel qu’il existe en dehors de nous, indépendamment de nous, dans son être. Mais est-il si évident que l’objet de la connaissance soit l’objet réel ? Ne déforme-t-on pas la réalité en s’efforçant de la connaître ? Car après tout, nous ne connaissons jamais qu’avec notre esprit, et non directement l’objet. Notre connaissance peut-elle avoir un rapport direct au réel ? A-t-on accès directement à l’objet réel, ou l’objet réel n'est-il qu’un absolu que l’on ne saurait atteindre ?



      Kant, dans la Critique de la raison pure écrit que l'on ne connait de la réalité que ce que l'on y met soi-même. L'esprit ne peut comprendre la réalité qu'à partir du moment où il l'ordonne et où il étudie ensuite cet ordre, en se retournant sur lui-même. C'est pourquoi l'on appelle la philosophie de Kant une philosophie transcendantale : est transcendantal ce qui est a priori (ce qui précède donc la connaissance) et constitue une de ses conditions de possibilité. Par exemple le temps est une forme transcendantale, puisqu'il n'est pas connu par l'expérience, mais nous permet au contraire de faire des expériences et de les ordonner selon lui.   B.      Il y a une dichotomie profonde dans la philosophie kantienne de la connaissance entre les phénomènes et les noumènes. Les phénomènes, c'est ce que nous pouvons voir et connaître, tandis que les noumènes, ce sont les choses en soi. Mais ces choses en soi, nous n'y avons pas accès, nous ne connaissons les choses qu'en tant qu'elles sont quelque chose pour nous, et donc nous ne connaissons que relativement à nos facultés de connaître. C'est pourquoi Kant écrit qu'on ne connait de la réalité que ce qu'on y a mis soi-même.   C.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1691 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'objet de la connaissance est-il l'objet réel ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Eric25141 (Hors-ligne), le 04/03/2009 é 04H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit