NoCopy.net

L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le silence ne dit-il rien ? Pourquoi y a-t-il des sciences et non pas une ... >>


Partager

L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?



Publié le : 5/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?
Zoom

Une oeuvre d’art est le produit de cette activité singulière que l’on nomme l’art, et qui comprend en vérité deux dimensions distinctes. Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art « désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Aujourd’hui, par art nous entendons plutôt une activité créatrice gratuite, mais sérieuse, qui représente dans des oeuvres un état de la sensibilité et de la pensée d’une époque, en s’opposant à la fois à la disgrâce qui frappe les activités techniques utilitaires, jugées serviles, et à la futilité des activités ludiques vouées au divertissement. Ni labeur, ni distraction, l’oeuvre d’art incarne et suggère un sentiment de la vie. 

L’imagination est une faculté mentale qui permet de créer des images inédites par combinaisons et modifications d’images dont nous avons eu ou non l’intuition dans la réalité. En ce sens, elle se confond avec une faculté d’inventer, de créer ou de concevoir. L’imagination permet également de restituer à la mémoire des perceptions ou des expériences antérieures.
En nous demandant si l’oeuvre d’art est le fruit de l’imagination, nous cherchons à déterminer si elle est le produit, le résultat, de cette faculté de production d’images par combinaisons et modifications qu’est l’imagination. Il semble qu’à cette question, la réponse que l’on a le plus souvent donnée est négative. En effet, la faculté reine de la production artistique a longtemps été la raison. Une oeuvre d’art paraît d’abord le résultat d’une activité rationnelle intense, de méditation des règles inhérentes au genre pratiqué par l’artiste, avant leur mise en application. L’activité rationnelle, préalable et concomitante au travail artistique, semble être la principale source de l’oeuvre d’art. Néanmoins, n’aurions-nous pas torts de nous en tenir à une telle conception, qui manque peut-être le rôle bel et bien déterminant de l’imagination ? Car si l’âge classique français a bel et bien insisté sur le rôle fondamental de la raison dans la production des oeuvres d’art, le romantisme, notamment, a dévoilé la fonction privilégiée de l’imagination dans la genèse des oeuvres d’art.
La question au centre de notre réflexion sera donc de déterminer si l’imagination joue un rôle prépondérant dans le travail préparatoire et la genèse des oeuvres d’art.



Quelles sont les facultés particulières de l'artiste ? Ce qu'il crée, est-ce son imagination qui lui permet de le créer ? Ou faut-il considérer que sa création lui vient de l'extérieur (d'un ensemble de paramètres sociaux, spirituels, etc., qu'il ne fait que reproduire ; ou, d'un point de vue situé à un autre extrême, d'une inspiration divine qui dépasse les facultés de son individu ?) Il faudra envisager différents types d'art (les arts officiels des régimes totalitaires n'ont pas grand-chose de commun avec des arts qui se développeraient en dehors de tout cadre), sans perdre de vue la question centrale ici du rôle de l'imagination. Références utiles Kant, Critique de la faculté de juger Aristote, Poétique Plotin, Ennéades, Traité sur le Beau. Textes à utiliser Hegel « Il y a des portraits dont on a dit assez spirituellement qu'ils sont ressemblants jusqu'à la nausée. D'une façon générale, la joie que procure une imitation réussie ne peut être qu'une joie toute relative, car dans l'imitation de la nature, le contenu, la matière sont des données qu'on n'a que la peine d'utiliser. L'homme devrait éprouver une joie plus grande en produisant quelque chose qui soit bien de lui, quelque chose qui lui soit particulier et dont il puisse dire qu'il est sien. Tout outil technique, un navire par exemple ou, plus particulièrement, un instrument scientifique doit lui procurer plus de joie, parce que c'est sa propre oeuvre, et non une imitation.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ? Corrigé de 2751 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • stledeon-278959 (Hors-ligne), le 22/09/2016 é 22H20.
  • edenbsn-261624 (Hors-ligne), le 16/06/2015 é 16H20.
  • antilles (Hors-ligne), le 22/02/2012 é 22H16.
  • Christopher52160 (Hors-ligne), le 13/03/2011 é 13H23.
  • robin (Hors-ligne), le 21/02/2011 é 21H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'oeuvre d'art est-elle le fruit de l'imagination ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit