LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'imagination peut-elle s'affranchir de toute ... A quoi tient la force des religions ? >>


Partager

Une oeuvre d'art peut-elle ne pas être belle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une oeuvre d'art peut-elle ne pas être belle ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Une oeuvre d'art peut-elle ne pas être belle ?
Zoom

  On rapproche trop souvent l’art de la beauté, c’est une association quasi instantanée qu’on réalise quand on ressent un plaisir esthétique. Une œuvre d’art peut être laide dans la mesure où son objectif premier n’est pas de créer un sentiment de beauté, elle peut viser à effrayer, à dégoûter, à provoquer un sentiment de rejet, d’indifférence. Une œuvre d’art peut très bien être ratée, laide non intentionnellement, kitsch dirait-on, sans valeur artistique. La frontière avec le non- art est alors mince. La beauté ne serait pas nécessaire à l’œuvre d’art, elle y serait associée par accident. Existe t-il d’autres catégories esthétiques qui peuvent définir l’art ? Quelle forme de sentiment l’art peut-il induire mise à part la beauté. Il s’agira de définir certaines catégories artistiques pour faire évoluer nos habitudes qui associent trop souvent les œuvres d’art et la beauté.



  Et, de fait les jugements sont divers et il semble impossible de les ramener à l'unité.  Mais, considérons les choses de plus près.  Le consensus n'est-il pas étonnant ? Après tout n'y a-t-il pas moins de désaccord sur la grandeur de Sophocle, sur la beauté du ciel étoilé que sur la théorie du big-bang? Cet accord surprenant des esprits n'est-il pas l'indice de l'objectivité du beau ? Nous pouvons nous accorder donc que la beauté est quelque chose que nous saisissons dans l'objet. C'est à partir du XVIe sous l'impulsion de la redécouverte de la culture gréco-latine et de l'esthétique grecque imitée par les Romains et surtout au XVIIe que la question du beau fait l'objet d'un examen particulier, de la part des artistes et des philosophes. Il revient donc à l'esthétique de la Renaissance et du XVIle, appelée classique, d'avoir dégagé les règles de production du bel objet. L'inspiration en est platonicienne. S'inspirant de la théorie platonicienne du beau ( attention: absolument pas de sa critique de l'art bien que celle-ci en raison de son ambiguïté ait permis la réconciliation de l'art et du beau opérée par l'esthétique classique), l'esthétique classique considère le beau comme une réalité qui existe par soi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4733 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Une oeuvre d'art peut-elle ne pas être belle ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • emmasant-278742 (Hors-ligne), le 13/09/2016 é 13H19.
  • 0oemmao0-244653 (Hors-ligne), le 04/01/2015 é 04H16.
  • Geff31-246607 (Hors-ligne), le 05/11/2014 é 05H15.
  • bubiz-229266 (Hors-ligne), le 29/01/2014 é 29H13.
  • Lee974-223413 (Hors-ligne), le 08/12/2013 é 08H06.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit