NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quoi reconnaît-on une oeuvre d'art ? Les théories scientifiques sont-elles de libr ... >>


Partager

L'opinion a-t-elle nécessairement tort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'opinion a-t-elle nécessairement tort ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'opinion a-t-elle nécessairement tort ?
Zoom

L'opinion est-elle toujours dans l'erreur ? Se trompe-t-elle inéluctablement ? L'essence même de l'opinion est-elle l'erreur ou peut-elle avoir raison ? Comment passer de l'opinion à la vérité ? Qu'en est-il de l'opinion publique ou politique ?



Commençons par déterminer ce qu'il faut entendre par opinion. Disons d'emblée que la philosophie à ses débuts, avec SOCRATE et PLATON, se constitue contre l'opinion. Mieux vaut ne rien savoir que mal savoir ou croire savoir : tel est le message de SOCRATE. Or l'opinion est justement ce mélange de savoir et d'ignorance, ce savoir superficiel qui fait croire à tort à quelqu'un qu'il sait bien une chose, alors qu'il ne la connaît pas bien en réalité. Ce n'est donc pas telle opinion, dans son contenu, qui est fausse, mais la forme même de l'opinion, en général, qui la condamne à la fausseté. Qui a une opinion, en effet, ne prend pas la peine de la vérifier, ne prend pas le temps d'en douter. L'opinion serait-elle vraie dans son contenu, serait donc encore fausse quant à sa forme, en ceci que c'est une pensée sans fondement et qui ne prend pas la peine de se donner un fondement. Ce fondement que la pensée doit se donner à elle-même pour être valable, par conséquent pour être vraie nécessairement et non par hasard, est l'examen réfléchi de ses propres pensées et croyances, leur mise en doute radicale, même, comme on peut le voir chez DESCARTES. Il est donc inutile de passer en revue toutes les opinions pour savoir si elles sont vraies ou fausses.


On optera ici pour un plan progressif, par approfondissement du terme d'opinion.

  • A) L'opinion comme absence de rationalité pure et simple.
  • B) L'opinion comme entre-deux métaphysique.
  • C) L'opinion, le vraisemblable, le probable, l'utile.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3769 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'opinion a-t-elle nécessairement tort ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mujde-264459 (Hors-ligne), le 27/10/2015 é 27H14.
  • Valounikeee-191573 (Hors-ligne), le 08/11/2013 é 08H16.
  • maymaynghe-215905 (Hors-ligne), le 15/10/2013 é 15H19.
  • lauraaa457 (Hors-ligne), le 09/10/2011 é 09H12.
  • Neliel (Hors-ligne), le 05/10/2010 é 05H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit