NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La philosophie progresse-t-elle ? La raison contredit-elle la foi ? >>


Partager

Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime ?
Zoom

La question peut être abordée de plusieurs manières : on peut se demander si la philosophie doit être ou non considérée comme une science, et donc si elle possède les caractéristiques des sciences, qu'il s'agirait de déterminer. Mais comme on ne demande pas si la philosophie est une science mais si elle s'oppose à la science, on peut également, comme nous le ferons ici, admettre la distinction de la philosophie et de la science et se borner à déterminer si cette distinction enveloppe une opposition ou, au contraire, une complémentarité.



Par son progrès indéfini, la science atteint le savoir absolu de la matière.

* La connaissance de l'esprit est réservée à la métaphysique. Parce que sa méthode n'est pas l'analyse, mais l'intuition, simple, claire et précise, la métaphysique peut atteindre d'emblée un savoir absolu et définitif. Restera à en préciser les données ; comme la science, la métaphysique progresse, mais différemment.

* Science de la matière et science de l'esprit collaborent donc en se partageant les domaines, et se prêtent une assistance mutuelle sur des questions limitrophes. Ainsi, dans Matière et Mémoire, la question de la relation de l'âme et du corps est résolue par Bergson avec l'aide conjointe de la métaphysique et de la physiologie.


  • I) La philosophie s'oppose à la science.

a) La philosophie s'occupe de l'esprit.
b) La science ne donne pas de sens.
c) L'épistémologie critique la science.

  • II) La science ne s'oppose pas à la philosophie.

a) La philosophie est empirique.
b) La philosophie est une science philosophique.
c) La philosophie suit les sciences de la nature.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 9907 mots (soit 14 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • marie75015-223014 (Hors-ligne), le 04/12/2013 é 04H10.
  • K2vin19139 (Hors-ligne), le 28/11/2009 é 28H20.
  • lucas42596 (Hors-ligne), le 31/10/2009 é 31H17.
  • Alicia40303 (Hors-ligne), le 18/10/2009 é 18H22.
  • Shannon36975 (Hors-ligne), le 25/09/2009 é 25H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    La philosophie n'a pas le même objet que la science. La première réfléchit sur le vécu subjectif et sur la vie de l'esprit. L'autre sur la connaissance des lois régissant les phénomènes physiques. Mais, la philosophie, pour être rigoureuse, ne devrait-elle pas s'inspirer des méthodes des sciences de la nature ? Une philosophie sérieuse se doit de fonder sa démarche sur des raisonnements déductifs et inductifs.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit