LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une place pour la philosophie dans u ... A quoi reconnaît-on qu'un problème est philos ... >>


Partager

Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime

Philosophie

Aperçu du corrigé : Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime
Zoom

La philosophie n'a pas le même objet que la science. Elle s'occupe de la vie de l'esprit. Elle réfléchit aussi sur la connaissance et sur le monde avec ses propres méthodes. MAIS, la philosophie doit suivre les méthodes des sciences de la nature. Une philosophie qui ne serait pas scientifique ne pourrait prétendre à la vérité.



.../...

Y a-t-il opposition entre elles (ou complémentarité, ou parallélisme) ?

Conseils pratiques: Ne faites pas de ce sujet une simple question de cours. Interrogez-vous sur le mot légitime. Au nom de quelle légitimité l'opposition énoncée par le sujet peut-elle être défendue ?

INTRODUCTION Il est fréquent que l'errance philosophique (les «chemins qui ne mènent nulle part« de Heidegger) soit opposée aux assurances de la science, qui paraît en effet plus immédiatement apte à fournir des réponses, des vérités semble-t-il plus solides. Cette opposition est-elle légitime?

I. COMPAGNONNAGE HISTORIQUE

- Rappeler que la raison est philosophique avant d'être scientifique (de ce point de vue, la science ne se développe d'abord que dans des sociétés qui ont pratiqué la philosophie: elle reprend différemment une interrogation en premier lieu philosophique) - et que c'est la philosophie qui définit initialement les domaines de l'analyse scientifique (cf. Heidegger: « la science ne pense pas« parce que les décisions qui la constituent lui échappent...


  • A) Thèse : il n'est pas légitime d'opposer science et philosophie. Analyse de la longue symbiose historique de la science et de la philosophie, de Thaïes jusqu'au siècle des Lumières (xvnf siècle).
  •  B) Antithèse : la rupture et l'opposition moderne. Opposition des deux disciplines ayant des caractères et des finalités propres et divergeant complètement, en contraste l'une avec l'autre.
  •  C) Synthèse : unité de la philosophie et de la science.

 La vraie fin de la science n'est-elle pas d'ordre métaphysique ? Science et philosophie expriment l'unité de l'esprit humain, en quête d'identité et de rationalité.
 • La réponse au problème soulevé sera la suivante : l'esprit est un, en ses plus hautes productions (science, art, religion, philosophie, etc.).
 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3594 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lulu1704-246934 (Hors-ligne), le 09/11/2014 é 09H11.
  • rebecca17171 (Hors-ligne), le 03/01/2009 é 03H17.
  • eureelien8983 (Hors-ligne), le 03/01/2009 é 03H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit