NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Puis-je dire qu'autrui est mon semblable ? Peut-on préparer l'avenir ? >>


Partager

Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?



Publié le : 24/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?
Zoom

Le sujet se réfère à un lieu commun : le culte de l'originalité, prise comme fin en soi, dans l'affirmation de la personnalité. On peut aisément référer ce lieu commun à une interprétation individualiste où la recherche obsédante de la « différence « devient le critère essentiel de la conduite, et ce, quelles que soient les conséquences irrationnelles d'une telle attitude.
 L'énoncé semble indiquer qu'en admettant une hypothèse comme valable, on doit tout de même s'interroger sur son caractère suffisant. En d'autres termes, le fait d'être différent des autres contribue-t-il au fait d'être soi-même ? Si oui, est-il suffisant ? Il s'agit donc d'apprécier la portée réelle, c'est-à-dire tout à la fois la valeur et les limites de l'affirmation de la différence.

Etre soi c'est être différent des autres. Aussi, faut-il au maximum se singulariser et se dissocier d'autrui. Toutefois, si autrui est un autre que moi, il est aussi mon semblable. A la fois, alter et ego. Je ne peux conquérir mon humanité et mon individualité qu'en me rapprochant des autres.


 

Introduction

  • I. Être soi-même en référence à autrui.

1.  Être soi-même, c'est être différent : le dandysme.

2.  Se démarquer d'autrui, c'est encore en subir l'influence.

3.  Être soi-même, c'est être indépendant des autres.

  • II.         Être soi-même dans la fidélité à un appel intérieur.

1.  L'impossible retour au naturel.

2.  Être soi-même, c'est unir la multiplicité des apports extérieurs.

3.  Devenir soi en suivant une nécessité intérieure.

  • III. Être soi-même à travers les autres.

1.  Être soi-même en réponse à un appel à l'universel.

2.  Être soi-même dans son unique vocation.

3.  C'est par autrui que je deviens moi-même.

Conclusion

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 12987 mots (soit 18 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • allan-267651 (Hors-ligne), le 05/12/2015 é 05H14.
  • missspeculoos-249498 (Hors-ligne), le 08/12/2014 é 08H17.
  • kekeboy-246645 (Hors-ligne), le 05/11/2014 é 05H17.
  • camille-246111 (Hors-ligne), le 02/11/2014 é 02H16.
  • juliaferoul-242512 (Hors-ligne), le 29/10/2014 é 29H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    L'affirmation de soi passe le plus souvent par la recherche d'une identité propre, différente de celle des autres. Mais, tous en cela se ressemblent. La prise en compte de l'universalité de l'humaine condition conduit à la vraie richesse intérieure.

    Ajouté par Emmanuel9082

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit