LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'image tue-t-elle l'écrit ? Peut-on parler d'un devoir de mémoire ? >>


Partager

L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?



Publié le : 24/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?
Zoom

Nous aimerions pouvoir nous souvenir de tout ce qui nous arrive. Mais hélas, la mémoire nous fait souvent défaut. De la leçon apprise hier, il ne reste aujourd'hui que quelques bribes. Demain il n'en restera probablement plus rien. Il semble bien, au premier abord, que l'oubli est une défaillance, un dysfonctionnement de la mémoire. Sans doute la mémoire ne retient-elle pas tout. Mais pourrait-elle conserver intégralement le passé ? On voit bien que l'oubli - l'oubli de nos échecs, l'oubli des faits insignifiants - peut être bénéfique. Notre passé nous paralyserait, s'il était à tout moment présent à notre esprit.



Celle-ci s'organise autour d'une somme de données que la machine va récupérer ; toujours la mémoire comme bienfait qui implique que l'oubli  soit une faiblesse.  Et dans un autre registre, que dire du devoir de mémoire qui plane au-dessus de nos consciences afin de ne pas répéter les mêmes erreurs que par le passé ?   Transition : Cependant, penser l'oubli comme une défaillance de la mémoire n'empêche-t-il pas de comprendre la mémoire elle-même et l'acte de connaître ?   2) Comment se fait-il que, si l'oubli est défaillance de la mémoire, l'on puisse se rappeler d'un oubli ? Ce paradoxe est présenté par saint Augustin dans les Confessions ; l'oubli n'est pas alors l'exact inverse de la mémoire, comme si l'oubli était néant, puisque l'on cherche parfois à se rappeler ce que l'on a oublié : l'oubli est lui aussi mémorisé. Ainsi, se présente inséparablement le couple mémoire/oubli. Cette approche de l'oubli constitutif de la mémoire se trouve clairement dans le Ménon de Platon. En effet, la condition du savoir est un oubli ontologique ; c'est parce que l'âme, en entrant dans un corps, a oublié les Idées que nous nous engageons sur la route de la connaissance. Savoir, selon Platon, c'est se rappeler et l'oubli nous pousse alors vers l'oublié. Le fameux extrait de l'esclave (82e) qui découvre la solution au problème de savoir comment doubler la surface d'un carré, montre que chacun d'entre nous a contemplé les Idées et a donc la connaissance enfouie en son âme ; le problème de la connaissance n'est autre que le problème de la réminiscence.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2487 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • chapoop-266460 (Hors-ligne), le 17/11/2015 é 17H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • David HUME: "La mémoire conserve la forme originelle où ses objets se sont présentés (...). Chaque fois que nous nous en écartons en nous rappelant quelque chose, cela provient de quelque défaut ou de quelque imperfection en cette faculté." (Traité de la nature humaine).
    • Friedrich NIETZSCHE: "Il est possible de vivre presque sans souvenir et de vivre heureux, comme l'animal, mais il est impossible de vivre sans oublier." (Considérations inactuelles).
    • Sigmund FREUD: "Dans cette tendance à éviter le déplaisir, que peuvent causer les souvenirs ou d'autres actes psychiques, dans cette fuite psychique devant tout ce qui est pénible, nous devons voir l'ultime raison efficace, non seulement de l'oubli de nom, mais aussi de beaucoup d'autres actes manqués." (Introduction à la psychanalyse)
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit