NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Devons-nous écouter ce que nous dit notre con ... Être inconscient, est-ce ignorer ? >>


Partager

Est-ce par ma perception que je découvre le monde ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-ce par ma perception que je découvre le monde ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-ce par ma perception que je découvre le monde ?
Zoom

La vision, qui est la perception, est, par expérience, la première manière que j'ai d'appréhender le monde. Qu'elle soit juste ou fausse, c'est-à-dire non-conforme au vrai, comme c'est le cas dans l'illusion d'optique, il n'en reste pas moins que la perception est ce par quoi je découvre le monde. Cependant, découvrir ce n'est pas simplement voir pour la première fois, c'est aussi saisir ce qu'est le monde, c'est-à-dire le dévoiler. Or la perception en tant que première expérience est soumise à mes besoins pratiques, mes désirs, mon imagination etc. tout ce qui fait mon individualité. Dès lors, par la perception je découvre un monde, mais est-ce le monde réel et objectif ? La science elle-même pour découvrir ce qu'est le monde et le réel, le vrai doit passer outre la perception qui n'est pas gage de sûreté. C'est la valeur heuristique ainsi que la fécondité cognitive et gnoséologique de la perception qu'il s'agit de questionner ici.



Ainsi, par exemple, nous observons qu'un phénomène donné est suivi d'un autre phénomène donné. Rien ne nous permet d'affirmer qu'il existe entre eux une relation causale nécessaire sinon l'habitude que nous avons acquise, sous l'influence d'une association souvent répétée, de nous attendre à les voir se suivre. Le principe de causalité est donc acquis par expérience. Il en est de même pour les autres principes.   La pensée empiriste anglaise distinguera avec insistance vérités logiques et propositions induites de l'expérience. Hume analyse ainsi ce qui sépare relations d'idées et relations de faits : si l'opération « 2+2=4 « n'exige nul recours à l'expérience, l'affirmation « le soleil se lèvera demain « ne peut être proférée que parce que j'ai l'expérience quotidienne de la levée du soleil. La proposition contraire n'est ici nullement contradictoire sur le plan logique, comme le serait « 2+2+5 «. C'est un recours aux faits, non le jeu d'une opération purement rationnelle, qui établit la vérité. Qu'en est-il alors de son universalité ? Comment prouver qu'il n'y aura pas un matin où le jour ne se lèvera pas ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3887 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-ce par ma perception que je découvre le monde ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • helohelo (Hors-ligne), le 14/10/2014 é 14H19.
  • adampolo (Hors-ligne), le 22/12/2010 é 22H02.
  • Poum19119 (Hors-ligne), le 16/01/2009 é 16H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit