NoCopy.net

La passion est-elle destructrice ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les passions sont-elles un obstacle aux devoi ... Les lois de la passion ? >>


Partager

La passion est-elle destructrice ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La passion est-elle destructrice ?



Publié le : 3/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La passion est-elle destructrice ?
Zoom

 

Lorsque l’on évoque la passion, on en parle comme d’une affectation sérieuse de l’individu. Beaucoup de dramaturges et d’artistes ont célébré la passion, en insistant sur son caractère absolu. Par exemple, dans Œdipe-Roi de Sophocle, la passion de connaissance éprouvée par Œdipe le détruit lui et ses proches. Dans Phèdre de Racine, Néron dit à propos de sa passion amoureuse que « ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachées/c’est Vénus toute entière à sa proie attachée. «. Cette passion qui transporte et transforme l’individu, est-elle fondamentalement destructrice ? Il existe des passions « heureuses «, où le désir est le moteur d’une grande entreprise. Rien de grand dans ce monde ne s’est fait sans passion, sans une attitude « passionnelle « face à la réalité des choses. Ce qui semble être destructeur, c’est une expression « inadéquate « de cette passion. Si la passion est refoulée, tue, niée, elle devient potentiellement destructrice. Mais à l’inverse, une passion pleinement satisfaite dans son expression peut être constructrice.

 



.../...

 -          Il faut  admette que la passion puisse être destructrice, mais en dernier et potentiel recours. Ce qui est certain, c'est que la passion est une violence faite à soi-même et aux autres, c'est un principe de rupture dans la réflexion et l'action, une révolution dans le psychisme de l'individu. A ce titre, la passion peut construire.  

III. La passion est une violence  destructrice ou constructrice

-          La passion, par son aspect excessif, est une violence qui peut s'exercer positivement et négativement. Si la passion ne nous place pas dans l'illusion, qui est la méconnaissance de ce qui est bon pour soi, elle peut être une force constructrice, une force de projection dans la vie. Nietzsche, dans l'Antéchrist, refuse de prendre la passion comme un sentiment excessif et nuisible, et lui donne une signification positive en désignant par là le désir et l'affectivité.  

-          La passion est constructrice, dans la mesure où elle est un investissement entier de l'individu, une énergie, elle est la motivation de l'homme à agir. Freud parlera de sublimation à cet égard.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La passion est-elle destructrice ? Corrigé de 5196 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La passion est-elle destructrice ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • chabas-218217 (Hors-ligne), le 17/11/2013 é 17H20.
  • cemonia (Hors-ligne), le 24/01/2011 é 24H18.
  • Sophie69678 (Hors-ligne), le 04/06/2010 é 04H06.
  • Pauline40075 (Hors-ligne), le 13/10/2009 é 13H20.
  • Dunom30290 (Hors-ligne), le 20/04/2009 é 20H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    La passion est-elle destructrice ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit