NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire que les passions sont toutes bon ... La passion fait-elle obstacle à la connaissan ... >>


Partager

La passion est-elle une maladie de l'âme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La passion est-elle une maladie de l'âme ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La passion est-elle une maladie de l'âme ?
Zoom

Dans son Anthropologie du point de vue pragmatique, Kant, analysant la passion, observe à propos de cette dernière qu'elle est « une maladie, qui exècre toute médication, et qui par là est bien pire que tous les mouvements passagers de l'âme « (III, § 80). Mais doit-on admettre ce jugement de Kant, et qu'entendre par « maladie de l'âme « ? Est-ce à dire que l'homme est en soi un animal malade, souffrant de lui-même ?
 



En effet Aristote nuance le caractère contingent de la passion. « L'homme injuste ou intempérant : au début il leur était possible de ne pas devenir tels, et c'est ce qui fait qu'ils le sont volontairement ; et maintenant qu'ils le sont devenus, il ne leur est plus possible de ne pas l'être. « Ibid. Le caractère guérissable de la passion serait remis en cause.   Si la passion est le conflit interne de l'âme ne nous dit-elle rien sur le corps ? Elle révèle le rapport singulier entre la nature spirituelle et le corps susceptible d'être affecté par le monde extérieur. La passion est incarnation, elle nous rappelle que nous sommes sensibles. La passion est-elle l'expression de notre dualité (corps/âme) ? Si tel est le cas la passion ne pourra être qualifiée de maladie de l'âme puisqu'elle se rapportera à notre essence.


  • I) La passion est une maladie de l'âme.

a) La passion est une pathologie.
b) La passion aveugle les amants.
c) La passion ruine la raison.

  • II) La passion n'est pas une maladie de l'âme.

a) La passion exprime la puissance de la vie.
b) La raison peut gouverner la passion.
c) Ce sont les esprits malades qui redoutent les passions.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6434 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La passion est-elle une maladie de l'âme ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • nenuphar-280827 (Hors-ligne), le 04/11/2016 é 04H10.
  • Mrsbl-277700 (Hors-ligne), le 22/05/2016 é 22H11.
  • florian34-273628 (Hors-ligne), le 11/05/2016 é 11H13.
  • tenmilc-240999 (Hors-ligne), le 17/02/2016 é 17H19.
  • Reska243-271714 (Hors-ligne), le 03/02/2016 é 03H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Une âme forte est celle qui est gouvernée par la raison. A l'inverse, le faible est rongé par ses passions et ses désirs. La passion est irrationnelle et concourt à notre malheur comme le montre la tradition philosophique. MAIS, l'homme est l'être de la passion. L'animal ne se passionne pas. Dire que la passion est une "maladie de l'âme", cela revient à dire que l'homme est en soi un animal faible, décadent et malade. Les passions sont un principe vital. Rien de grand ne s'est accompli dans le monde sans elles.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit