NoCopy.net

De la peine de mort ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Montrer les différents degrés de la moralité. ... La propriété est-elle un droit ? Sur quoi rep ... >>


Partager

De la peine de mort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : De la peine de mort ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

De la peine de mort ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
De la peine de mort ?




A l'âge classique la peine infligée devait être plus horrible que le crime commis : par là le souverain prouvait sa supériorité, on ne pouvait renchérir sur la cruauté des tortures qui étaient, publiquement, mises en scène. Plus tard (en France) la peine s'est trouvée modérée et devenir la même pour tous, la guillotine tenait lieu d'objet générique symbole de l'institution qu'était la peine capitale. Les rapports de l'Etat au crime se faisant toujours plus indirects, les pouvoirs étant de plus en plus séparés, la peine de mort est devenue une affaire purement pénale et on a cesser de la mettre en scène, les exécutions n'ont plus eu lieu qu'à huis clos au sein des enceintes pénitentiaires.             Dans La généalogie de la morale Nietzsche écrit que plus un Etat est civilisé moins il aura recours aux châtiments les plus durs et plus il s'avèrera laxiste. Probablement que plus l'Etat devient civilisé, c'est-à-dire légitime et naturel aux yeux de ses citoyens, moins il a besoin de mettre en scène sa force. Il nous semble que la peine de mort tienne davantage du pouvoir politique qu'elle n'est une modalité judiciaire que d'aucun tentent de justifier pour des raisons que l'on sait fausses, du type : la peine de mort est dissuasive pour les criminels ; des études statistiques ont montré qu'il n'en était rien. III- La justice : punitive ou protectrice ?              Quel est donc l'intérêt de la peine de mort une fois que celle-ci n'a plus de lien avec l'Etat ? La justice doit-elle être la loi du Talion ? Il nous semble qu'un tel archaïsme ôte toute sa dimension positive à la justice : celle-ci ne saurait être un instrument de vengeance et de réparation.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : De la peine de mort ? Corrigé de 3704 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "De la peine de mort ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • eureelien47708 (Hors-ligne), le 30/11/2009 é 30H09.
  • Philozophe14240 (Hors-ligne), le 04/12/2008 é 04H16.
  • Emilie5356 (Hors-ligne), le 02/10/2008 é 02H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    De la peine de mort ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit