NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité n'est-elle pas toujours déjà là ? Agir spontanément, est-ce agir librement ? (o ... >>


Partager

La pensée naît-elle de l'action ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La pensée naît-elle de l'action ?



Publié le : 13/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La pensée naît-elle de l'action ?
Zoom

  • action :

   Chez Aristote, l'action (praxis, en grec), s'oppose à la production (poïésis) : alors que la production a sa fin en dehors d'elle-même dans une œuvre achevée, l'ac­tion a son sens en elle-même et a donc une plus haute dignité.

   Les activités techniques, subalternes, doivent être subordonnées à une praxis, par exemple une action morale, un savoir désintéressé.



Autrement dit, que la clé de la compréhension de la personnalité concrète ne se trouve pas dans la conscience individuelle. Mais, à l'inverse, celle-ci ne se détermine singulièrement que dans le cadre de rapports sociaux qui lui préexistent et qui constituent de ce fait ses « présuppositions réelles «, base de sa formation effective et point de départ de son intelligence véritable. On ne peut donc pas comprendre l'individu en l'isolant de la société dans laquelle il s'insère, travaille, etc. Il faut au contraire, pour saisir l'individu dans sa singularité, ne pas prendre pour base les illusions qu'il peut se faire sur lui-même, en ce sens qu'il est victime des préjugés de son temps et que « les idées dominantes sont les idées de la classe dominante «. Par suite, l'activité individuelle est essentiellement, constitutivement, sociale et ne peut en aucun cas être réduite à l'ensemble des perceptions sensibles de l'individu isolé et des représentations qui en dérivent : « La véritable richesse des individus réside dans la richesse de leurs rapports réels. « Par suite encore, les formes de conscience, que Marx désigne du terme d'idéologie, n'ont pas d'autonomie mais bien une spécificité. Car, si « ce n'est pas la conscience qui détermine la vie mais la vie qui détermine la conscience «, il reste à expliquer historiquement l'apparente séparation et opposition entre la réalité matérielle et les représentations que l'on s'en fait. Le problème n'est donc pas tant de récuser une philosophie qui s'invente un monde séparé et dédaigne les hommes réels, que de mettre au jour les conditions de possibilité d'une telle méprise, que de dégager les prémisses matérielles d'une telle conclusion. La  réponse proposée dans « L'idéologie allemande « est la notion de division du travail, plus précisément la division entre travail intellectuel et travail manuel. Celle-ci permet aux « penseurs « d'oublier ou de méconnaître les conditions réelles de leur propre activité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3179 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La pensée naît-elle de l'action ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Josette69745 (Hors-ligne), le 06/06/2010 é 06H23.
  • Nicoulash18098 (Hors-ligne), le 09/01/2009 é 09H17.
  • mathieu16889 (Hors-ligne), le 03/01/2009 é 03H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit