NoCopy.net

Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pensez-vous que la fiction littéraire (mettan ... Pensez-vous que le théâtre, en Occident, soit ... >>
Partager

Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?

Echange

Aperçu du corrigé : Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?



Document transmis par : Maurine39321


Publié le : 22/10/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?
Zoom

 

Introduction:

     A partir du XIXème siècle, le romantisme est un courant de plus en plus convoité en France. Les poètes deviennent davantage individualistes, ils expriments leurs sentiments et leurs émotions personnels: c'est la naissance du lyrisme. Un des sentiments le plus largement exprimé à cette époque est sans doute celui de la souffrance. De nombreux poètes estiment que la détresse est le moteur indispensable à l'écriture de leurs poèmes. Ainsi Apollinaire affirmait: « Et je porte en moi cette ardente souffrance ». Le poème a t-il réélement besoin de la douleur et de la tristesse pour écrire son poème, pour composer sa mélodie? C'est en lisant avec attention quelques poèmes appartennant au courant du romantisme que l'on peut se rendre compte que la question est épineuse. S'il est vrai que pour certains poètes, la souffrance peut s'avérer indispensable, et que c'est dans ce vaste sentiment que toute l'inspiration est puisée, il est également vrai que pour d'autres, le désespoir n'est pas le seul thème propre au romantisme, et ce courant peut également être propice à la manifestation du bien être, de l'amour, de la joie de vivre.

 

I-

 

      D'une part, il est vrai que le courant romantique est un courant largement dominé par des sentiments négatifs. Parmi les sentiments les plus exrimés, on retrouve ceux de la violence, de la tristesse, du désarroi voir du cauchemar et même parfois de la mort. La plupart des receuils sont composés de poèmes évoquant la tristesse et la douleur. Dans le recueil intitulé « Calligrammes »,  Guillaume Apollinaire décrit à travers de très nombreux poèmes le sentiment de la souffrance. C'est la cas par exemple du poème « Tristesse d'un étoile » qui exprime à la fois une souffrance physique et une souffrance morale de l'auteur.

 

     D'autre part, le poème peut s'avérer être un besoin indispensable, qui permet à l'auteur de délivrer sa souffrance par les vers. La souffrance enterrée au plus profond de celui-ci, peut, grâce à l'écriture de la fable, sortir et s'immortaliser sur du papier. C'est certainement ce que chercha à nous faire comprendre Théophile Gauthier avec son poème « Le pin des Landes ». A l'image d'un pin écorché et silloné par l'Homme, celui-ci a besoin de sa blessure physique pour montrer aux individus sa souffrance profonde: « Il faut qu'il ait au coeur une entaille profonde pour épancher ses vers, divines larmes d'or! ». Il en convient donc que la poésie devient un moyen de dénoncer son mal &...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Il faut au poète un apaisement, un recul : « Sois sage, ô m a douleur, et tiens-toi plus tranquille », ce mot d e Baudelaire est plus ou moins le mot d e tout poète désireux de transformer ses sanglots en de purs sanglots. Diderot va même jusqu'à soutenir que le grand poète n'a pas le temps d'être sensible. Il est sûr, en tout cas, que le poète doit prendre un certain recul avec sa blessure : Musset lui-même laisse la sienne se cicatriser avant d'écrire les Nuits, car, tant qu'il souffre son martyre, il avoue son impuissance : « ... le moins que j'en pourrais dire, Si je l'essayais sur ma lyre, La briserait comme un roseau.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Vous vous méprenez étrangement si vous pensez qu'il entre quoi que ce soit de répréhensible, je ne dis pas seulement dans ma conduite, mais dans mon dessein et dans le secret de mon coeur., GIDE, la Symphonie pastorale, p. 72.

Ajouté par webmaster

Donnez-moi aussi le chiffre de son débit -(de la source), le plus exact possible... Vous concevez qu'avec un débit trop réduit, il soit difficile d'envisager des bains... Maintenant je serais bien surpris si dans le voisinage du point où elle sort, il n'y avait pas d'autres jaillissements ou suintements. Une source est rarement seule. Et on a vu dans un même périmètre un débit passer de un à dix par suite d'explorations intelligentes., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. V, p. 109.

Ajouté par webmaster

- Que pensez-vous de Marat battant des mains à la guillotine? - Que pensez-vous de Bossuet chantant le -Te Deum sur les dragonnades? La réponse était dure, mais elle allait au but avec la rigidité d'une pointe d'acier., HUGO, les Misérables, I, I, X.

Ajouté par webmaster

Donc, je ne vois pas en quoi il y a identité sémantique entre -«underground» et -«contre-culture» ou -«culture parallèle». Il ne peut jamais y avoir identité complète, le terme que vous proposez ne rend -plus compte de ce phénomène social et partant vous dites seulement ce que -vous, vous en pensez, comment -vous, vous voyez l'«underground»., J. KRESS, -in le Nouvel Obs., 31 juil. 1972, p. 6.

Ajouté par webmaster

Vous ne pensez pas (...) qu'un homme, du fait qu'il est riche, soit dans l'impossibilité pour ainsi dire congénitale de souhaiter sincèrement le triomphe du socialisme?, J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. III, XXII, p. 290.

Ajouté par webmaster

- Je m'acquitterai fort mal de mon personnage, et je ne sais pas pourquoi vous m'avez donné ce rôle de façonnière. - Croyez-moi (...) vous le jouerez mieux que vous ne pensez. - Il n'y a point de personne au monde qui soit moins façonnière que moi. - Cela est vrai; et c'est en quoi vous faites mieux voir que vous êtes excellente comédienne, de bien présenter un personnage qui est si contraire à votre humeur., MOLIèRE, l'Impromptu de Versailles, I.

Ajouté par webmaster

- Vous êtes dans les écritures, dans les bureaux. Ah! mais c'est très bien aussi. - Vous dites ça pour me faire plaisir. Vous n'en pensez pas un mot., G.DUHAMEL, Salavin, III, VI.

Ajouté par webmaster

L'esprit de société est cependant très favorable à la poésie de la grâce et de la gaieté, dont l'Arioste, La Fontaine, Voltaire, sont les plus brillants modèles. La poésie dramatique est admirable dans nos premiers écrivains; la poésie descriptive, et surtout la poésie didactique, ont été portées chez les Français à un très haut degré de perfection; mais il ne paraît pas qu'ils soient appelés jusqu'à présent à se distinguer dans la poésie lyrique ou épique (...), MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, X.

Ajouté par webmaster

Mais pensez-y... pensez à ceci : Quelle peut être, dans le monde, la place d'un pays sans poètes?, G. DUHAMEL, le Prince Jaffar, V, II.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Pensez-vous que la source de la poésie soit seulement dans la souffrance ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo