NoCopy.net

Permanence de la question agraire en Amérique latine ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Population et développement en Inde ? Populations et peuplement dans l'espace russe ... >>
Partager

Permanence de la question agraire en Amérique latine ?

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Permanence de la question agraire en Amérique latine ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

Permanence de la question agraire en Amérique 

latine ?
Zoom

En 1945, parmi les pays vainqueurs, deux États se dégagent nettement : les États-Unis d'une part, l'Union soviétique d'autre part. Mais, si l'URSS occupe militairement la moitié de l'Europe, c'est un pays qui a énormément souffert du conflit, avec notamment une vingtaine de millions de victimes. Au contraire, les États-Unis ont peu souffert matériellement du conflit : jamais leur territoire ne fut touché par les combats (hormis l'attaque japonaise initiale à Pearl Harbor). Ses victimes, essentiellement militaires, furent très peu nombreuses. Mais surtout, avec l'explosion de deux bombes atomiques (Hiroshima et Nagasaki), ils disposent d'une force de destruction totale. Trente ans plus tard, alors que la détente connaît son apogée, en 1975, les États-Unis connaissent l'humiliation de la défaite avec l'ultime retrait du Vietnam. Ces trois décennies ont finalement vu les États-Unis passer d'une domination sans partage (malgré la présence de l'URSS) à une position de leader du bloc occidental dans le cadre de la guerre froide, pour finalement voir leur hégémonie remise en cause.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Permanence de la question agraire en Amérique 

latine ?
Corrigé de 3701 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Permanence de la question agraire en Amérique latine ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Troisième partie : la persistance du malaise agraire Les cultures illicites : une réponse à l'absence de réforme agraire L'absence de véritable solution à la question agraire et l'effondrement des prix agricoles, notamment ceux du café, ont encouragé les paysans de certains pays, notamment ceux des pays andins, à entreprendre de nouvelles cultures liées au trafic international de la drogue. Ces cultures sont beaucoup plus rentables que les cultures spéculatives ordinaires, ce qui pousse les paysans à mettre de plus en plus de parcelles en culture, ceci au détriment des cultures vivrières déjà notoirement insuffisantes. Les cultures illicites permettent aux paysans d'obtenir des ressources financières qu'ils ne pourraient avoir avec les cultures traditionnelles, y compris avec les cultures commerciales légales. En effet, la baisse des cours des matières premières agricoles est directement répercutée sur les producteurs.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Le mot de socialisme agraire est encore un de ces termes qui ont servi à désigner des systèmes très différents, et dont certains n'ont rien de proprement socialiste (...) : ceux par exemple qui tendent au partage des grands domaines et à la mulitplication des petites propriétés, et qui, si souvent au cours de l'histoire, ont fait leur réapparition, et rallié les foules paysannes autour d'un mot d'ordre de loi agraire, depuis les Gracques jusqu'à la Révolution française., René GONNARD, Hist. des doctrines économiques, p. 537.

Ajouté par webmaster

De ce jour, il fallut admettre que la Cité universelle ne pourrait se construire qu'à deux conditions. Ou bien des révolutions quasi simultanées dans tous les grands pays, ou bien la liquidation, par la guerre, des nations bourgeoises; la révolution en permanence ou la guerre en permanence., CAMUS, l'Homme révolté, p. 289.

Ajouté par webmaster

La seule question obscure était celle de la royauté. Question, non de pure forme, comme on l'a tant répété, mais de fond, question intime, plus vivace qu'aucune autre en France, question non de politique seulement, mais d'amour, de religion., MICHELET, Hist. de la Révolution franç., Introd., II, VII.

Ajouté par webmaster

Une des causes qui poussa l'un des Gracques à mettre en avant la loi agraire (...), VOITURE, Lettres, 125, -in LITTRÉ.

Ajouté par webmaster

La civilisation latine (...) apparaît comme une évidente réalité (...) La marque latine partout où elle a été implantée, se reconnaît immédiatement. Il ne s'agit pas de couleur politique, mais de culture, tandis qu'autour des sociétés proprement latines se dessinent des zones de sympathie, des affiliations. On dresserait aisément une carte des pays qui relèvent de cette atmosphère et l'on serait étonné de l'étendue de la zone ainsi couverte., André SIEGFRIED, l'âme des peuples, II, I, Le réalisme latin.

Ajouté par webmaster

Les médecins n'accordaient aucun crédit au témoignage des patients enfermés dans les asiles. Ginette Pelland, Freud en question, Québec Amérique

Ajouté par webmaster

Ne pouvant cacher sa jubilation, il posa une question particulièrement pointue sur les Éléments d'Euclide. Maryse Rouy, les Jardins d'Auralie, Québec Amérique

Ajouté par webmaster

On ne saurait nier non plus les influences externes qui s'exercent sur les représentations mentales d'une personne. Ginette Pelland, Freud en question, Québec Amérique

Ajouté par webmaster

Il veut être médecin pour guérir l'asthme, la lèpre, les allergies. Viviane Bouchard, Che Guevara, un héros en question, Québec Amérique

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Permanence de la question agraire en Amérique latine ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo