NoCopy.net

Peut-on avoir le droit de mentir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le vrai a-t-il une histoire ? Suffit-il de la loi pour que la raison l'empo ... >>


Partager

Peut-on avoir le droit de mentir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on avoir le droit de mentir ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on avoir le droit de mentir ?
Zoom

Le mensonge est un thème au carrefour de plusieurs interrogations philosophiques. Il met en effet en jeu notre rapport à autrui, les possibilités du langage ou encore la place de la vérité. Comme on le sait le mensonge est, d’après la Bible, un pêché ; toutefois nous verrons que la morale ne saurait, sans s’exposer à d’inextricables difficultés, condamner absolument le mensonge. La question « a-t-on parfois le droit de mentir ? « devrait donc se dédoubler en celle-ci : mentir n’est-ce pas parfois un devoir ? En effet s’il faut justifier un droit ne faut-il pas invoquer un devoir ?



Supposons, par exemple, que mon ami, voyant les assassins diriger leurs pas vers la maison, décide de s'enfuir à mon insu. En affirmant qu'il est sorti alors que je le crois à l'intérieur de la maison, j'exprime le contraire de ce que je pense, mais je dis la vérité ce qui est. Mon mensonge « bienveillant » peut ainsi mettre les assassins sur les traces de mon ami et être  cause de sa mort.  Mais suis-je vraiment responsable ? le meurtre de cet homme n'est-il pas la faute des meurtriers ? Le fait que l'accomplissement  d'un devoir en entraîne  des conséquences désastreuses n'est-il pas imputable à quelqu'un d'autre ? Le « conséquentialiste » objectera qu'on ne peut pas toujours rester « les mains propres », qu'il y a des circonstances extraordinaires  où nous sommes certains que le respect d'une exigence « déontologique » aurait de graves conséquences. On peut admettre cette objection et soutenir qu'en pareil cas nous pouvons être forcés à agir autrement que mus par cette exigence. Mais faut-il pour autant accorder une valeur morale à un tel acte ? autrement dit, peut-on affirmer qu'il peut être moral de mentir, voire de tuer , Si je tue un homme pour en sauver dix, puis-je pour autant affirmer que le meurtre peut avoir une valeur morale ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on avoir le droit de mentir ? Corrigé de 6637 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on avoir le droit de mentir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • vincent67 (Hors-ligne), le 14/05/2012 é 14H23.
  • Magali43480 (Hors-ligne), le 15/09/2010 é 15H11.
  • Adinane53098 (Hors-ligne), le 02/05/2010 é 02H21.
  • Nicole11903 (Hors-ligne), le 21/10/2009 é 21H19.
  • Cleement12673 (Hors-ligne), le 17/05/2009 é 17H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on avoir le droit de mentir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit