NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les mathématiques traduisent-elles l'expérien ... L'image tue-t-elle l'écrit ? >>


Partager

Peut-on comparer les mathématiques à un jeu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on comparer les mathématiques à un jeu ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on comparer les mathématiques à un jeu ?
Zoom

  • Qu'est-ce qui peut amener à se poser une telle question ?

- Si l'on admet qu'est "jeu" toute activité dépensée sans but extérieur à elle-même (les fins "utiles" ne venant que s'y ajouter mais n'en constituant jamais la motivation essentielle.).

Si « un jeu « est conçu comme un système de règles coordonnées mais arbitraire qu'est-ce qui dans l'activité mathé- matique et les Mathématiques elles-mêmes peut lui être comparé?

  • Quelle conception des Mathématiques doit-on se faire pour que la comparaison puisse être conçue comme adéquate?

(Problème, en particulier, de la façon dont on peut concevoir les « êtres mathématiques «, de l'autonomie entière ou non des Mathématiques par rapport aux autres secteurs d'activité, dans leur élaboration même notamment.)



-         On peut dès lors difficilement comparer les mathématiques à un jeu, car dans les mathématiques règne la loi d'airain de la logique, alors que dans le jeu subsiste toujours une part de contingent. -         Si le jeu obéissait à la nécessité comme c'est le cas dans les mathématiques, il n'y aurait plus aucun intérêt à jouer, car tous les résultats du jeu pourraient être établis à l'avance par déduction logique.   Le calcul des probabilités de Pascal et le jeu.   -         Cette conception des mathématiques comme traitant de ce qui est absolument nécessaire est cependant dépassée. Pascal a en effet renouvelé l'approche des mathématiques en inventant le calcul des probabilités. -         Avec cette méthode, Pascal rend raison de ce qui est simplement probable, il permet l'exercice du calcul dans le domaine de la contingence. Ainsi, il ne s'agit plus de démontrer uniquement ce dont on est certain, mais de calculer ce qu'on peut espérer dans le domaine de l'incertain. -         C'est suite à des problèmes que lui ont posés des joueurs que Pascal s'intéressa au calcul des probabilités, preuve que mathématiques et jeux restent en liaison permanente. -         En effet, dans les jeux, on essaye toujours de « tirer son épingle du jeu » en calculant ses chances de réussite dans des circonstances où l'on ne peut être sûr de remporter le succès. -         Le jeu est alors considéré comme une mathématique du pari, comme le lieu d'un pari où les mathématiques sont là pour nous guider dans notre choix.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1352 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on comparer les mathématiques à un jeu ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit