NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La connaissance scientifique conduit-elle au ... La foi doit-elle primer la raison ? >>


Partager

Peut-on croire en l'homme après Auschwitz ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on croire en l'homme après Auschwitz ?



Publié le : 3/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on croire en l'homme après Auschwitz ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on croire en l'homme après Auschwitz ?




. Cette expérience est inspirée de l'analyse que fait Hannah Arendt du procès d'Eichmann. L'exécutant zélé, celui qui se vit comme moyen ou comme technicien est toujours dangereux (voir le procès Eichmann, Un spécialiste). Hannah Arendt, dans Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal relate le procès (1961) . Tzetan Todorov : « Eichmann est porteur d'une pensée oublieuse des fins. Il se focalise exclusivement sur les moyens en perdant de vue à quoi ils servent. » Le bourreau nazi Eichmann se défend lors de son procès en arguant qu'il n'a fait qu'accomplir son devoir de citoyen, en obéissant aveuglément aux lois de son pays. Le scandale d'une telle défense consiste à réduire le devoir à une obéissance servile, comme si le citoyen devait abandonner tout jugement et n'avait pas le devoir de mesurer la valeur de la loi et de s'y opposer si celle-ci s'avère injuste ou barbare. Eichmann affirma qu'il « ne pouvait pas faire autrement, qu'il fallait obéir » : l'immoralité commence par une telle renonciation à la liberté, qui transforme le citoyen en une bête de troupeau zélée et prompte à accomplir toutes les tâches qu'on lui commande. ] Quel est ici notre devoir de mémoire ? Le mythe du mal absolu, exceptionnel, peut être un obstacle à la compréhension éthique et politique d'événements qui malheureusement ne sont pas forcément isolés et révolus.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2494 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on croire en l'homme après Auschwitz ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Identifiant-183706 (Hors-ligne), le 28/01/2014 é 28H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit