NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire avec un philosophe contemporain ... A quoi sert la philosophie ? >>


Partager

Peut-on définir l'homme comme un "animal métaphysique" ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on définir l'homme comme un "animal métaphysique" ?



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on définir l'homme comme un
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on définir l'homme comme un "animal métaphysique" ?




Et «de cette réflexion et de cet étonnement naît le besoin métaphysique, qui est propre à l'homme seul. L'homme est un animal métaphysique». Quant à ce qui provoque cet étonnement, «c'est la connaissance des choses de la mort et la considération de la douleur et de la misère de la vie qui donnent la plus forte impulsion à la pensée philosophique et à l'explication métaphysique du monde. Si notre vie était infinie et sans douleur, il n'arriverait peut-être à personne de se demander pourquoi le monde existe et a précisément cette nature particulière ; mais toutes choses se comprendraient d'elles-mêmes».On ne peut s'empêcher de penser à l'idée centrale de la métaphysique de Heidegger où l'étonnement s'appelle le Souci et l'Angoisse de l'être humain jeté dans le monde et livré à sa mort, qui «se dévoile comme la possibilité absolument propre, inconditionnelle, indépassable ». Certes, la pensée de la mort dérange, et la plupart des hommes se réfugient dans la banalité quotidienne de la vie familiale, professionnelle et sociale pour s'en détourner. Mais cette attitude inauthentique n'amène l'apaisement qu'au prix de ALIÉNATION : Concept juridique (aliéner un bien, c'est le ceder par vente ou par don), psychiatrique (un aliéné est un fou) et philosophique (l'aliénation est le contraire de la liberté). Dans les trois acceptions, on trouve l'idée d'une chose ou d'un être devenu étranger à lui-même. On songera ici à Marx. l'aliénation de soi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3688 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on définir l'homme comme un "animal métaphysique" ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • hkanada (Hors-ligne), le 22/04/2014 é 22H22.
  • jlm82 (Hors-ligne), le 25/10/2012 é 25H16.
  • Jean64973 (Hors-ligne), le 18/04/2010 é 18H18.
  • Lem52501 (Hors-ligne), le 11/02/2010 é 11H20.
  • Aurore37969 (Hors-ligne), le 01/10/2009 é 01H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit