NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il se battre pour être reconnu par autru ... A-t-on le devoir d'aimer autrui ? >>


Partager

Peut-on dire qu'on ne connaît personne sinon par amitié ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on dire qu'on ne connaît personne sinon par amitié ?



Publié le : 24/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on dire qu'on ne connaît personne sinon par amitié ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on dire qu'on ne connaît personne sinon par amitié ?




La véritable amitié, nous dit Montaigne, n'est pas un commerce entre deux personnes séparées, car dans l'amitié, il n'y a plus de séparation (d'esprit, sinon de corps) entre les amis : dans la véritable amitié, les âmes des amis ne « s'entretiennent » pas, elles « se mêlent et confondent l'une en l'autre, d'un mélange si universel, qu'elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes ». C'est dans cette fusion même des âmes que « l'amitié se nourrit de communication », et celle-ci est communication réciproque des plus « secrètes pensées ». Évoquant La Boétie, Montaigne nous explique : « Aucune de ses actions ne me saurait être présentée, quelque visage qu'elle eût, que je n'en trouvasse incontinent le ressort. Nos âmes ont charrié si uniment ensemble, elles se sont considérées d'une si ardente affection, et de pareilles affections découvertes jusques au fin fond des entrailles l'une de l'autre, que, non seulement je connaissais la sienne comme la mienne, mais je me fusse certainement plus volontiers fié à lui de moi qu'à moi. » Une affinité mystérieuse. Mais encore une fois nous retrouvons la même question fondamentale : est-ce parce que je connais déjà autrui que je l'aime ou est-ce parce que je l'aime que je le connais ? Montaigne ne pense pas que l'amitié résulte d'une connaissance discursive d'autrui, mais la croit due à quelque « force fatale ». L'amitié est quelque chose d'inexplicable parlant toujours de son ami La Boétie, Montaigne observe : « Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant: parce que c'était lui ; parce que c'était moi. » L'amitié naît d'une attirance réciproque entre les êtres, d'une affinité élective, qu'Aristote nommait sympathie.   [L'amitié parfaite, c'est-à-dire purement désintéressée, est rarement réalisée.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1609 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on dire qu'on ne connaît personne sinon par amitié ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • Kevin10523 (Hors-ligne), le 03/05/2009 é 03H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit