LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens la société dénature-t-elle l'hom ... Suis-je l'esclave de mon inconscient ? >>


Partager

Peut-on dire de l'homme qu'il est un être inachevé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on dire de l'homme qu'il est un être inachevé ?



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé


Il s'agit d'éclairer le sens que l'on peut donner à la double détermination de l'homme : non seulement comme être mais encore comme être inachevé. Comment entendre « homme « lorsque nous évoquons justement son être ? Parler d'être, c'est s'engager dans une ontologie de l'homme. Ce n'est donc pas étudier l'homme sous l'oeil de l'ethnographe, du biologiste ou de l'anthropologue. Plus précisément, ce n'est pas étudier l'homme en tant qu'inscrit dans une société, en tant qu'organisme vivant ou en tant que genre, mais c'est dire ce qu'il est en son être. Cet être, il va falloir évalué dans quelle mesure il peut être dit inachevé. Ce terme comporte deux dimensions : premièrement, ce qui est achevé ou inachevé est toujours un résultat, un produit, une création. Cela suppose donc quelque chose d'autre qui justement le produit, qui le crée. La question du créateur peut nous orienter vers une problématique théologique. Deuxièmement, l'inachèvement suppose quelque chose comme une imperfection au regard de quelque chose de plus parfait. Deux voies s'ouvrent alors : ou bien ce qui est inachevé est en cours d'achèvement et alors se pose la question de savoir quel est le moteur de cet achèvement, quelle est l'échelle sur laquelle l'achèvement est pensé. Ou bien ce qui est inachevé demeure inachevable, non pas au sens où, par exemple, nous manquerions de matériau pour achever la construction de la maison, mais au sens où il est intrinsèquement impossible d'achever l'édifice. Problématisation : Le premier problème qui se pose consiste à déterminer une manière adéquate de penser l'inachèvement de l'être de l'homme. Comment comprendre qu'il est à la fois un être mais qu'il demeure en même temps inachevé ? N'est-il pas dès qu'on le dit inachevé un demi-être ou un quasi-être ?

Autrement dit :

I - Est-il possible de penser l'homme autrement qu'achevé ?

II - Est-ce alors bien l'être qui est dit inachevé ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4407 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on dire de l'homme qu'il est un être inachevé ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • lilain-270104 (Hors-ligne), le 11/01/2016 é 11H21.
  • Faustine-245457 (Hors-ligne), le 29/10/2014 é 29H16.
  • ladeuxcentreize-2447 (Hors-ligne), le 17/10/2014 é 17H16.
  • lisou-243247 (Hors-ligne), le 03/10/2014 é 03H13.
  • petitchatdegoutiere- (Hors-ligne), le 29/04/2014 é 29H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit