Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mon ... Y a-t-il des possibles qui ne se réaliseront ... >>


Partager

Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?



Publié le : 17/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on dire qu'
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?




Ainsi, selon l'épistémologue Cournot (XIXe siècle), le hasard n'existe pas en soi : il n'est que l'« interférence » de deux ou plusieurs « séries causales » dont le détail ne nous est pas connu. b) Cette conception du monde (3a) aboutit à un nécessitarisme métaphysique appuyé sur un rationalisme extrême, du type de celui des Stoïciens : rien n'aurait pu être - ou arriver - autrement qu'il n'est - ni, bien sûr, ne pas être. Elle est absolument opposée, par exemple, à l'existentialisme de Sartre, étranger à tout intérêt pour la science, et pour qui « tout est contingent ». c) On conclura en opposant ces deux « métaphysiques » spontanées de l'esprit humain, reflet du « caractère » individuel (laissez-vous les choses au hasard personnellement ?) ; et, probablement - c'est du moins la position de Kant dans sa « 4e Antinomie » - deux métaphysiques indécidables. On pourra insister, avec Richard Sünder sur l'idée que la nécessité fait sens pour l'être humain, alors que la contingence est non-sens (ou « absurde », par exemple dans la pensée de Camus). REMARQUE : le développement du sujet fait appel, successivement, à l'épistémologie (1 et 2), puis à la métaphysique et à la philosophie de l'existence (3). C'est ce déplacement qui donne vie à un sujet qui serait « suranné » au seul plan de la science - les formulations de la physique, dans leur exactitude relative, ont radicalement transformé, de toute manière, la notion « intuitive » de hasard. Sujet 4429: Le hasard et la nécessité selon J. Monod ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ? Corrigé de 2154 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit