NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le dialogue vous paraît-il plus efficace que ... Pour trouver la vérité faut-il réfléchir ? >>


Partager

Peut-on échapper au règne de l'opinion ?

Echange

Aperçu du corrigé : Peut-on échapper au règne de l'opinion ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Peut-on échapper au règne de l'opinion ?
Zoom

Notre éducation, le fait que nous vivions en communauté et dans une certaine culture, préforment notre jugement, et peuvent nous engager à nous reposer sur l’opinion pour faire nos choix et prononcer nos jugements. Ce repos sur l’opinion présente en outre un grand confort, puisqu’il est en accord avec la pensée dominante et met donc à l’abri de bien des oppositions. Mais cet accord pose des problèmes : comment accepter en effet, dès lors que l’on conçoit quelque chose comme une faculté rationnelle ou une intelligence, de ne faire qu’approuver des jugements déjà émis, alors que rien ne garantit leur justesse ?
S’éveille alors le souci d’échapper au règne de l’opinion. Comment procéder à cette évasion ? Par un rejet total de l’opinion, et le choix d’un autre système pour guider ses pensées et ses actes ? Cela peut être le rôle de la philosophie. Mais comment s’assurer alors que l’on ne sort pas d’un système d’opinions pour tomber dans un autre ? Le remède au règne de l’opinion serait alors un effort permanent pour fonder en raison, pour soi-même, ses jugements, sans tenir compte des pensées dominantes sur le sujet qui nous occupe.
On pourrait aussi avancer l’idée d’un bon usage de l’opinion : peut-être ne faut-il pas la rejeter complètement, mais y consentir en contrôlant ce consentement à la lumière de la raison. C’est une manière d’échapper au règne de l’opinion si l’on comprend ce règne comme une tyrannie, tout en acceptant ce que l’opinion peut apporter d’utile, tant au point de vue de la conduite du jugement que de la vie sociale.



Cela peut être le rôle de la philosophie. Mais comment s'assurer alors que l'on ne sort pas d'un système d'opinions pour tomber dans un autre ? Le remède au règne de l'opinion serait alors un effort permanent pour fonder en raison, pour soi-même, ses jugements, sans tenir compte des pensées dominantes sur le sujet qui nous occupe. On pourrait aussi avancer l'idée d'un bon usage de l'opinion : peut-être ne faut-il pas la rejeter complè...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Peut-on échapper au règne de l'opinion ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • derbouks (Hors-ligne), le 13/10/2010 é 13H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit