NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La présence d'autrui nous évite-t-elle la sol ... Vivre l'instant présent est-ce une règle de v ... >>


Partager

Peut-on échapper à son temps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on échapper à son temps ?



Publié le : 3/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Lorsque l’on affirme qu’on vit avec son temps, ou encore que les temps changent, on n’emploie pas le terme « temps « dans le même sens que quand on dit que l’horloge permet de mesurer le temps. Ainsi, dans l’expression « échapper à son temps «, c'est au premier  sens du terme que l’on pense. Le temps est alors compris comme l’ensemble des circonstances (étymologiquement, ce qui se tient autour)- sociales et historiques- dans lesquelles un homme vit. Echapper à son temps, cela signifierait donc soit se soustraire activement à ce qu’on peut appeler son conditionnement, soit en être éloigné sans l’avoir choisi (homme né loin de tout et de tous, dans une contrée déserte).
Ce même homme pris en exemple n’est-il pas un être mythique ? Se peut-il qu’un homme échappe à son temps ? L’intitulé nous invite à penser que l’homme subirait son temps, c'est-à-dire qu’il ne pourrait pas choisir de ne pas vivre là où il vit, au cœur d’une époque, dans un cadre social et économique déterminé. On doit dés lors se demander si l’homme peut se libérer de tout conditionnement, c'est-à-dire s’il en a la capacité, et comment il l’acquiert.



Solitude d'autant plus pesante que nous ne vivons qu'une fois et que nous craignons de dépenser notre énergie dans une lutte vaine et de gâcher ainsi nos plus belles années. Le conformisme est souvent lié à une certaine conscience de la brièveté de la vie et au désir d'en jouir. Il est un temps auquel nous ne pourrons échapper : celui de notre mort. II. La liberté de faire « table rase »Et pourtant ne sommes-nous pas, en tant qu'individus, libres de modeler le temps de notre existence individuelle à notre guise et indépendamment de notre époque? Si nous affirmons notre liberté, dit Sartre, alors nous sommes responsables des influences que nous laissons peser sur nous. * Fuir dans l'instantané ou l'éternité?Face à un temps qui nous pèse ou nous inquiète, nous pouvons être tentés de fuir, de nous évader. Mais que peuvent signifier ces verbes de mouvement dans l'espace lorsqu'il s'agit du temps? Quoi que nous fassions, ne sommes-nous pas toujours dans le temps?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1111 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on échapper à son temps ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jim6654-194893 (Hors-ligne), le 09/01/2013 é 09H23.
  • tiphaine0210 (Hors-ligne), le 15/02/2011 é 15H19.
  • flo (Hors-ligne), le 10/11/2010 é 10H19.
  • Camille55337 (Hors-ligne), le 16/03/2010 é 16H18.
  • Laura33045 (Hors-ligne), le 12/05/2009 é 12H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit