Peut-on enseigner la vertu ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vie offre-t-elle une prise à la connaissa ... Qui peut mentir ? >>
Partager

Peut-on enseigner la vertu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on enseigner la vertu ?



Publié le : 10/1/2010 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on enseigner la vertu ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on enseigner la vertu ?




Peut-on enseigner la vertu ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on enseigner la vertu ? Corrigé de 1500 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on enseigner la vertu ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ces formes de langages créées par l’humanité pour exprimer la réalité (qu’elle soit aperçue, ressentie ou imaginée) ont chacune ses propres structures symboliques pour des éléments tels que l’espace, la forme, le rythme, l’intensité, parmi d’autres. Or, la connaissance de ces structures n’est pas toujours évidente et souvent pas captée spontanément (au moi ns pour la plupart des individus). Elles doivent donc être apprises. Il n’y a que l’artiste et le maître d’art qui peuvent le faire. Un autre argument positif sur le rôle de l’artiste concerne l’importance du développement cognitif, car la connaissance artistique élargie les possibilités de compréhension du monde et collabore vers une meilleure appréhension des contenus des autres domaines de la connaissance.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

VERTU. n. f. (lat. virtus «qualité du vir» (homme considéré comme être viril, courageux). Virtus traduisait le gr. arétê, «excellence»). ♦ 1° Sens premier, dans l'ordre humain. Courage. ♦ 2° Sens ancien, dans l'ordre matériel. Pouvoir (la vertu d'un remède).

3°Aristote a montré que la vertu est une disposition permanente (hexis : y. «Habitus») acquise, résultant d'une suite d'actes librement voulus, conformes à la raison, c'est-à-dire se tenant à ce sommet qu'est la juste mesure qui évite les fautes opposées de l'excès ou du défaut. Kant précisera que la vertu est obéissance au devoir (puisque celui-ci est la voix par laquelle la raison s'adresse à la liberté). La vertu est donc rectitude morale et force efficace.

4° Vertus cardinales. Les quatre vertus sur lesquelles repose la vie morale (sagesse, courage, tempérance, justice). ♦ 5° Vertus théologales. Ont Dieu pour cause et pour objet (la foi, l'espérance et la charité).

 

 

 

 

Citations

La première éducation doit donc être purement négative. Elle consiste, non point à enseigner la vertu ni la vérité, mais à garantir le coeur du vice et l'esprit de l'erreur., ROUSSEAU, Émile, II.

Ajouté par webmaster

La science peut encore beaucoup. Elle peut enseigner à l'homme à accepter ses limites naturelles, les hasards qui l'ont fait naître, le peu qu'il est., MARTIN DU GARD, les Thibault, t. IX, p. 224.

Ajouté par webmaster

-- Qu'est-ce que l'Espérance? - L'Espérance est une vertu surnaturelle par laquelle nous attendons de Dieu, avec confiance, sa grâce en ce monde et la gloire éternelle dans l'autre (...) On oublie trop (...) que l'espérance est une vertu, qu'elle est une vertu théologale, et que de toutes les vertus (...) elle est peut-être la plus agréable à Dieu. Qu'elle est assurément la plus difficile, qu'elle est peut-être la seule difficile (...), Ch. PÉGUY, le Porche du mystère, -in OE. poétiques compl., Pl., p. 175.

Ajouté par webmaster

Une imagination frappée de la sorte décriera peut-être les avantages temporels de la bonté, et les récompenses naturelles de la vertu. Denis Diderot, Essai sur le mérite et la vertu, Gallica

Ajouté par webmaster

(...) mettez toutes les leçons des jeunes gens en actions plutôt qu'en discours; qu'ils n'apprennent rien dans les livres de ce que l'expérience peut leur enseigner., ROUSSEAU, Émile, IV.

Ajouté par webmaster

(...) qui peut disconvenir aussi que le théâtre de ce même Molière (...) ne soit une école de vices et de mauvaises moeurs, plus dangereuse que les livres mêmes où l'on fait profession de les enseigner?, ROUSSEAU, Lettre à d'Alembert.

Ajouté par webmaster

(...) la vertu de l'adolescent, c'est la pudeur; et la vertu de l'homme mûr, c'est la justice; et la vertu du vieillard, c'est la sagesse; et je veux que la vertu de chacun ressemble au vice qui lui est propre (...), ALAIN, Propos, 18 nov. 1922, «Les âges et les passions».

Ajouté par webmaster

M'est avis, donc, que le bonheur intime et propre n'est point contraire à la vertu, mais plutôt est par lui-même vertu, comme ce beau mot de vertu nous en avertit, qui veut dire puissance., ALAIN, Propos, 6 nov. 1922, «Bonheur est vertu».

Ajouté par webmaster

Or, quel est le principe fondamental du gouvernement démocratique ou populaire? (...) C'est la vertu, je parle de la vertu publique (...) de cette vertu qui n'est autre chose que l'amour de la Patrie et de ses lois., ROBESPIERRE, Discours du 7 févr. 1794.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Peut-on enseigner la vertu ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo