NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire : «je n'ai pas d'inconscient» ? Faut-il aimer autrui pour le connaître ? >>


Partager

Peut-on être étranger à soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être étranger à soi-même ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on être étranger à soi-même ?
Zoom

Ce qui est étranger c'est ce qui est extérieur à soi, c'est-à-dire ce

qui est en dehors de son corps propre, de sa sphère. Ainsi le monde

extérieur et autrui peuvent apparaître comme étranger à moi-même.

Penser la possibilité alors d'être étranger à soi-même semble relever

d'un paradoxe voire d'une contradiction pouvant aller jusqu'au non

sens. En effet, je fais toujours corps avec moi-même. Le « je « ou le «

moi « expriment toujours un rapport avec soi-même. En ce sens, je suis

comme le recto et le verso d'une feuille de papier : il n'a pas de

séparation nette. Pourtant, force est de constater que dans certaines

situations, à travers certaines actions que je peux accomplir, je ne me

reconnais pas. Il me semble que ces actions ont été faites par un autre

que moi. En ce sens, on peut peut-être parler d'un rapport étranger à

soi-même en tant que notre action ne reflète le caractère que nous

avons ou notre moi profond, notre liberté ou plus simplement l'image

que nous nous faisons de nous-même. Pourtant, c'est bien moi et il a

décalage entre moi et moi-même. Mais bien plus, si l'on étudie le

phénomène d'aliénation, comme cela peut être le cas à travers le

travail, on peut alors comprendre le sens et la valeur de cette

rupture. Ainsi je peux me reconnaître comme étranger à moi-même. Dès

lors il s'agirait de comprendre commet refaire corps avec soi. Il

s'agit donc d'étudier le sens, la valeur et le fondement d'un tel

paradoxe.



  • Termes du sujet:

étranger: A la fois présent et absent: qui n'appartient pas au milieu parce qu'il est autre ou parce qu'il se sent étranger. L'autre et le même sont deux catégories fondamentales de la pensée : l'identité (rester le même) à travers un devenir-autre (transformation, altération) nous permet de concevoir ce qu'est une chose, comme le morceau de cire dont parle Descartes dans les Méditations métaphysiques. La cire est la même cire, alors que toutes les qualités sensibles dont elle est revêtue ont changé. Si une chose ne peut pas être autre qu'elle-même, la différence entre une chose et un sujet ne tiendrait-elle pas au fait que nous pouvons être étranger à nous-même?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1415 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on être étranger à soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • vali-265637 (Hors-ligne), le 07/11/2015 é 07H12.
  • Eleonore-262552 (Hors-ligne), le 27/09/2015 é 27H11.
  • LRK60-243472 (Hors-ligne), le 05/10/2014 é 05H17.
  • guim-239463 (Hors-ligne), le 18/05/2014 é 18H13.
  • johnny78480 (Hors-ligne), le 07/10/2012 é 07H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit