LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « L'homme est sous des noms divers le vrai h ... Ce que "la raison ignore" peut-il valoir à t ... >>


Partager

« Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet. ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet. ?



Publié le : 1/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	« Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet.	?
Zoom

Que la comédie de Molière laisse un arrière goût d'amertume, la remarque a été souvent faite. Quelle mâle gaîté si triste... Vinet dit plus : il compare avec la tragédie, il généralise. Sous un air paradoxal, cette pensée a un grand fond de vérité, elle sent, d'ailleurs, son époque ; le romantisme nous a habitués à dramatiser l'existence. La vie est une comédie pour l'homme qui pense, et une tragédie pour l'homme qui sent.


I. Cette pensée est paradoxale.

II. Elle contient, cependant, une grande part de vérité.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 493 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " « Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet. ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • Othmane33011 (Hors-ligne), le 11/05/2009 à 11H22.
  • Ghizlane32851 (Hors-ligne), le 10/05/2009 à 10H18.
  • zineb32727 (Hors-ligne), le 09/05/2009 à 09H19.
  • Fati32601 (Hors-ligne), le 08/05/2009 à 08H13.
  • Ismail32385 (Hors-ligne), le 06/05/2009 à 06H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    La tragédie, sans doute, est quelque chose de beau (...) mais la comédie a ses charmes, et je tiens que l'une n'est pas moins difficile à faire que l'autre. - Assurément, Madame; et quand, pour la difficulté, vous mettriez un -plus du côté de la comédie, peut-être que vous ne vous abuseriez pas., MOLIèRE, la Critique de l'École des femmes, 6.

    Ajouté par webmaster

    La comédie à la même hauteur que la tragédie, en fait supérieure même à la tragédie, voilà le premier point à quoi tient Molière., Émile FAGUET, Études littéraires, XVIIËe s., Molière, p. 269.

    Ajouté par webmaster

    -Issue est plus général que -sortie. La sortie est le passage par où l'on sort habituellement; l'issue est toute ouverture par où l'on peut sortir. La porte est à la fois une sortie et une issue; la fenêtre n'est pas une sortie, mais, en un cas pressant, elle peut être une issue., LITTRÉ, Dict., art. -Issue.

    Ajouté par webmaster

    Peut-on être (...) satisfait (...) Lorsque par la contrainte on obtient ce qu'on aime? C'est un triste avantage, et l'amant généreux à ces conditions refuse d'être heureux (...), MOLIèRE, Dom Garcie, V, 5.

    Ajouté par webmaster

    Il faut que les représentants d'un art mort nous cassent un peu moins les oreilles (...) Nous voyons plus haut que la tragédie, pierre angulaire de votre empoisonnante bâtisse -(la Comédie Française), et votre Molière n'est qu'un con., A. ARTAUD, Lettres, à l'administrateur de la Comédie Française, 21 févr. 1925.

    Ajouté par webmaster

    La propagande se rapproche de la publicité en ce qu'elle cherche à créer, transformer ou confirmer des opinions et qu'elle use en partie de moyens qu'elle lui a empruntés; elle s'en distingue en ce qu'elle vise un but politique et non commercial (...) La propagande influence (...) l'attitude fondamentale de l'être humain. En cela elle peut être rapprochée de l'-éducation : mais les techniques qu'elle emploie habituellement et surtout son dessein de convaincre et de subjuguer sans former, en font l'antithèse., J.-M. DOMENACH, la Propagande politique, p. 9.

    Ajouté par webmaster

    Quand la maison n'est qu'une triste solitude, il faut bien aller s'égayer ailleurs., ROUSSEAU, Émile, I.

    Ajouté par webmaster

    Simone semblait fort ennuyée. La lettre était d'un jeune homme auquel elle avait promis pour le soir. Elle remit à madame Bron un billet griffonné : Pas possible ce soir, mon chéri, je suis prise. Mais elle restait inquiète; ce jeune homme allait peut-être l'attendre quand même., ZOLA, Nana, V.

    Ajouté par webmaster

    Les grands poètes, les grands acteurs, et peut-être en général tous les grands imitateurs de la nature (...) sont les êtres les moins sensibles. Ils sont (...) trop occupés à regarder, à reconnaître et à imiter, pour être vivement affectés au-dedans d'eux-mêmes. Je les vois sans cesse le portefeuille sur les genoux et le crayon à la main. Nous sentons, nous; eux, ils observent, étudient et peignent., DIDEROT, Paradoxe sur le comédien, Pl., p. 1038.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo