LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les mots nous éloignent-ils des choses ? L'Etat a t il pour but de maintenir l'ordre o ... >>


Partager

Peut-on être Homme sans être citoyen ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être Homme sans être citoyen ?



Publié le : 17/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on être Homme sans être citoyen ?
Zoom

Être citoyen c’est être libre s’exercer ses droits et ses devoirs, c’est être soumis aux lois de l’État où l’on vit à défaut de lois universellement appliquées. Ainsi, se demander si être un homme c’est possible sans être citoyen c’est se demander si on peut se qualifier de ce nom d’être moral sans avoir à obéir aux lois. Peut on se dire homme sans considérer ses devoirs de citoyen? L’homme comme être moral n’est il pas forcément homme comme être de droits? L’homme peut il se penser hors de la législation collective?



[...] Mais qu'est-ce que nous appelons erreur dans l'art politique ? N'est-ce pas la malhonnêteté, la méchanceté et l'injustice ? [...] Or, quand on a été contraint de faire contre les lois écrites et l'usage traditionnel des choses plus justes, meilleures et plus belles qu'auparavant, voyons, si l'on blâme cet usage de la force, ne sera-t-on pas toujours, à moins qu'on ne veuille se rendre absolument ridicule, autorisé à tout dire plutôt que de prétendre que les victimes de ces violences ont subi des traitements honteux, injustes, mauvais ? [...] Mais faut-il dire que la violence est juste, si son auteur est riche, et injuste s'il est pauvre ? Ne faut-il pas plutôt, lorsqu'un homme, qu'il ait ou n'ait pas persuadé les citoyens, qu'il soit riche ou qu'il soit pauvre, qu'il agisse suivant ou contre les lois écrites, fait des choses utiles, voir en cela le critère le plus sûr d'une juste administration de l'État, critère d'après lequel l'homme sage et bon administrera les affaires de ses sujets ? De même que le pilote, toujours attentif au bien du vaisseau et des matelots, sans écrire un code, mais en prenant son art pour loi, sauve ses compagnons de voyage, ainsi et de la même façon des hommes capables de gouverner d'après ce principe pourraient réaliser une constitution droite, en donnant à leur art une force supérieure à celle des lois. Enfin, quoi qu'ils fassent, les chefs sensés ne commettent pas d'erreur, tant qu'ils observent cette grande et unique règle, de dispenser toujours avec intelligence et science aux membres de l'État la justice la plus parfaite, et, tant qu'ils sont capables de les sauver et de les rendre, autant que possible, meilleurs qu'ils n'étaient Spinoza Bien que le souverain ait droit sur toute chose, [.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4995 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on être Homme sans être citoyen ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • muy17bien-257557 (Hors-ligne), le 29/03/2015 é 29H20.
  • Lea54760-239951 (Hors-ligne), le 23/05/2014 é 23H19.
  • Paulstich-236670 (Hors-ligne), le 18/04/2014 é 18H16.
  • gab37100-236634 (Hors-ligne), le 17/04/2014 é 17H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    I L’homme, animal politique

        Penser l’homme hors de la société c’est oublier qu’il est homme. Pour Aristote, l’homme est un animal politique on ne peut le concevoir hors de la collectivité sinon il est un monstre ou un animal, l’homme se reconnaît en autrui, il est une liberté parmi d’autres et a besoin d’une législations qui les régulent entre elles.

    II L’homme, sujet moral libre

         Être homme, sujet moral, serait-il une prémisse qui permettrait de choisir d’être un citoyen ou non? Être citoyen ne nécessite t il pas d’abord d’être un homme doté d’une morale et d’une conscience ainsi qu’une faculté de juger pour pouvoir établie une relation interactionnelle entre les hommes et reconnaître à chacune sa propre liberté?


    III Être un citoyen c’est être un homme parmi les hommes

        On choisit donc d’être citoyen pour pouvoir vivre parmi les autres. On est donc homme avant d’être citoyen mais on le devient par nécessité. Ainsi être un homme c’est exercer une liberté individuelle mais par la présence d’autre libertés individuelles je dois revendiquer un droit et dès que ce droit est revendiqué je suis un citoyen. Le droit est ce qui me permet d’être libre, ma nature d’homme me permet également d’être libre. Ainsi, n’avons nous pas besoin d’être un citoyen pour pouvoir être un homme pleinement accompli?

    Textes / Ouvrages de référence

    Hobbes, Du citoyen
    Spinoza, Traité politique
    Rousseau, Du contrat social
    Kant, Critique du jugement

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit