NoCopy.net

Peut-on être libre sans être responsable ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'artiste est-il le seul à faire un travail c ... Faut-il combattre les passions pour être libr ... >>
Partager

Peut-on être libre sans être responsable ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être libre sans être responsable ?



Publié le : 6/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on être libre sans être responsable ?
Zoom
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
  • libre arbitre : Pouvoir de choisir. Le libre arbitre se rapproche de la liberté d'indifférence, qui est le pouvoir de choisir entre des contraires.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • responsabilite : Caractère de celui qui doit répondre devant sa conscience ou devant Dieu de ses actes et de ses pensées.

  • Entrée en matière :


La notion de responsabilité est délicate à saisir (comprendre) : somme nous responsable seulement des actes que nous avons directement commis ? Pourquoi alors la justice ne reconnaît pas un criminel qui tue en état de folie comme responsable de son acte, tandis qu'inversement les parents sont aux yeux de la loi responsables des actes de leurs enfants ?


  • Annonce du sujet :


On voit que la question de la responsabilité, au simple niveau juridique, s'articule sur celle de la liberté humaine. Etre libre en effet, c'est pouvoir répondre des actes que nous avons posés. S'il en est ainsi, peut-on être libre sans être responsable ? Une liberté qui poserait des actes dont elle serait incapable de répondre - ou qu'elle refuserait d'assumer, ne deviendrait-elle pas une liberté irresponsable ?
Annonce du plan :
Il nous faudra dans un premier temps, monter le lien qui uni un sujet conscient et l'acte qu'il pose. C'est ce lien qui permet de relier liberté et responsabilité. Nous nous demanderons ensuite si une liberté sans responsabilité est possible, c'est à dire seulement concevable : telle est l'enjeu de notre présente réflexion.
 



Dès lors, si l'homme est absolument libre et que c'est à lui de diriger sa conduite, l'homme est en quelque sorte sans excuse. De même, nous pouvons voir avec Kant, que la liberté se caractérise par l'obéissance à la loi morale qui prescrit d'agir comme si nous la maxime de nos actes puisse être universalisable. La liberté, pour lui, est donc liée directement et sans autre possibilité à la connaissance de nos actions et en la responsabilité envers autrui et l'humanité en son entier. De plus, dans une société, la liberté de chacun doit être préservée par les lois et tient à la responsabilité de chacun. C'est parce que nous pouvons tous faire ce que nous voulons, que nous nous devons d'être responsable. Parce que si tout le monde venait à ne suivre que ses envies, chacun entraverait l'autre dans sa recherche de bonheur et la liberté ne serait plus. Nous nous devons donc de réfléchir à nos actes et de faire en sorte qu'ils ne portent pas atteinte à la liberté d'autrui. En ce sens, nous devons être responsable pour que la liberté puisse continue à exister. La liberté est donc au premier sens la puissance de faire ce qu'on veut, sans en être empêcher par quoique ce soit. C'est une absence de détermination dans nos choix, qui peut être tout autant une absence de réflexion puisque la liberté absolue nous permet de vivre à notre guise sans avoir de compte à rendre.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on être libre sans être responsable ?
Corrigé de 7099 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on être libre sans être responsable ? " a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • luckyy-231990 (Hors-ligne), le 26/02/2014 à 26H23.
  • Marie75-230801 (Hors-ligne), le 13/02/2014 à 13H00.
  • emmafort-229602 (Hors-ligne), le 02/02/2014 à 02H10.
  • xfonyy-215518 (Hors-ligne), le 13/10/2013 à 13H14.
  • jeanbaptiste (Hors-ligne), le 24/09/2011 à 24H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Être responsable, c'est savoir ce que l'on fait ou ce que l'on dit, et pouvoir répondre de ses actes. La responsabilité suppose donc la conscience. On ne dit pas d'un enfant qu'il est responsable, cela est lié avec la connaissance des causes et des effets de nos actions. La liberté, elle, est plus difficile à définir, même si tout le monde possède un désir, ou une expérience de ce qu'il nomme liberté. C'est en effet un concept qui a énormément varié dans le temps. Et si dans l'antiquité, la liberté se définissait plutôt par l'indépendance et l'absence de contraintes, elle s'est par la suite incarnée dans le libre arbitre( faculté de choisir) mais aussi l'autodétermination et l'autonomie. Dans son sens premier, donc la liberté est possibilité d'action sans contrainte extérieure, présente à chaque instant comme possibilité de dire "oui" ou "non".  Dans ce cas, il ne semble pas d'impossibilité logique à être libre sans avoir à répondre de ses actes? Mais si être libre, c’est avoir connaissance des causes qui nous déterminent et des effets de nos actions, il semble que la liberté soit en lien avec la responsabilité ? De plus n’est-ce pas parce que l’homme est libre de choisir ses actes qu’il est entièrement responsable de ceux-ci ?

    Quant au destin de cette illusion religieuse, il consiste à s'effacer devant les progrès de l'humanité et son accession à l'âge adulte : l'humanité doit pouvoir surmonter sa détresse infantile et assumer la réalité de sa condition. B. La faculté du libre arbitre implique que l'on puisse effectuer un choix éclairé par notre raison La conscience de nos actes signifie que nous en sommes les auteurs volontaires. La liberté justifie l'imputabilité. "Car, afin que je sois libre, il n'est pas nécessaire que je sois indifférent à choisir l'un ou l'autre des deux contraires; mais plutôt, d'autant plus que je penche vers l'un, soit que je connaisse évidemment le bien et le vrai qui s'y rencontrent, soit que Dieu dispose ainsi l'intérieur de ma pensée, d'autant plus librement j'en fais choix et je l'embrasse. Et certes la grâce divine et la connaissance naturelle, bien loin de diminuer ma liberté, l'augmentent plutôt, et la fortifient.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • Charles FOURIER: "Les moralistes veulent faire régner la constance et la fidélité, si incompatibles avec le voeu de la nature et si fatigantes aux deux sexes, que nul être ne s'y soumet quand il jouit d'une pleine liberté."
    • SHAW: "Liberté implique responsabilité. C'est pourquoi la plupart des hommes la redoutent."
    • SAINT-EXUPERY: "Chacun est responsable de tous." (Pilote de guerre).
    « L'homme est condamné à être libre. Condamné, parce qu'il ne s'est pas créé lui-même, et par ailleurs cependant libre, parce qu'une fois jeté dans le monde, il est responsable de tout ce qu'il fait. » Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946.

    Ajouté par webmaster

    Il est vrai qu'une image peut -être sans -être perçue; elle peut être présente sans être représentée; et la distance entre ces deux termes, présence et représentation, paraît justement mesurer l'intervalle entre la matière elle-même et la perception consciente que nous en avons., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    Le plus libre de tous les hommes est celui qui peut être libre dans l'esclavage même. Fénelon, Les Aventures de Télémaque.

    Ajouté par webmaster

    Le plus libre de tous les hommes, répondis-je, est celui qui peut être libre dans l'esclavage même., FÉNELON, Télémaque, V.

    Ajouté par webmaster

    Peut-être sera-t-il soulagé de n'avoir pas à contempler une fois de plus dans un livre un monde laborieusement rétréci aux dimensions d'un homme. Peut-être éprouvera-t-il peu à peu un sentiment d'aération, de diversité imprévisible, de «libre parcours»., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, Préface, 1932, p. 17.

    Ajouté par webmaster

    Sartre • "L'homme, étant condamné à être libre, porte le poids du monde entier sur ses épaules : il est responsable du monde et de lui-même […] en ce sens, la responsabilité du pour-soi est accablante."

    Ajouté par webmaster

    Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d'être vrais; avec lesquels on démontre tout, mais qu'on ne prouve point; qu'on n'ose nier sans être impie, et qu'on ne peut croire sans être imbécile. Pensées philosophiques (1746), 48 Diderot, Denis

    Ajouté par webmaster

    Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d'être vrais; avec lesquels on démontre tout, mais qu'on ne prouve point; qu'on n'ose nier sans être impie, et qu'on ne peut croire sans être imbécile. Pensées philosophiques (1746), 48 Diderot, Denis

    Ajouté par webmaster

    On peut se servir de coquins, a dit La Bruyère, mais l'usage en doit être discret. Peut-être, en ce temps, l'usage en est-il sans discrétion?, Ed. et J. DE GONCOURT, Journal, p. 99.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on être libre sans être responsable ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo