Peut-on être sans préjugés ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on être sans opinion ? Peut-on être sûr de bien agir ? >>
Partager

Peut-on être sans préjugés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être sans préjugés ?



Publié le : 16/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

	Peut-on être sans préjugés	?
Zoom
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • préjugé : Littéralement, qui est "jugé avant". Se dit des croyances, des opinions préconçues qui empêchent d'avoir une vision rationnelle et objective des choses. Le préjugé à proprement parler est un jugement d'avant le jugement vrai. S'intéresser au pré-jugé, c'est donc par conséquent s'intéresser à la notion de jugement dès lors que le préjugé est une forme de jugement. Le jugement en tant que faculté de juger est d'abord une puissange qui permet de distinguer le vrai et le faux qui s'exerce bien ou mal selon l'usage qu'on en fait. Un préjugé c'est donc une idée reçue, une opinion qu'on croit fondée, réfléchie mais qui ne l'est pas. Le préjugé sous-tend souvent une coloration négative. Ainsi l'on dira, « il est bourré de préjugés. » Cependant, il semble nécessaire pour vivre de s'appuyer au moins un temps sur les préjugés. Pensons ainsi à l'enfant qui ne peut faire l'économie de préjugés dès lors que la faculté de juger est en cours de formation. On jugerait ainsi nécessairement à partir de préjugés. La question de la lutte des préjugés apparaît comme nécessaire dès lors qu'elle serait constitutive du jugement.

Lorsque l’on nous parle de préjugé, beaucoup d’expressions nous viennent à l’esprit : il ferait toujours froid en Finlande, ou encore les philosophes seraient des gens qui n’auraient pas les pieds sur terre, etc. La facilité avec laquelle nous pouvons citer un grand nombre de préjugés est liée à la définition même de ce terme : littéralement, il est ce qui est pré-jugé, c'est-à-dire ce qui a déjà été jugé. Le préjugé pouvant ainsi être compris comme ce dont nous n’avons pas examiné la pertinence par le biais de notre raison ou même de notre expérience, il est ce dont nous héritons toujours déjà. En ce sens, il semblerait qu’on ne puisse pas être sans préjugés : nous sommes toujours enfants avant que d’être adultes, et nous naissons ainsi nécessairement au sein d’une famille, d’une société, dont nous héritons des préjugés, à savoir d’idées que nous n’avons pas pensées par nous-mêmes. Mais on peut tout de même se demander s’il ne peut exister de famille, de société, où il n’y ait pas de préjugés : si c'était le cas, pourrait-on alors les qualifier de rationnelles ? Et aussi, quand bien même nous vivrions dans une société sans préjugés, est-ce que chacun singulièrement, par lui-même, aurait la possibilité d’en être délivré ? Comment le pourrait-il si ce n’est en réfléchissant ?



.. 2-On appelle ces idées « préjugés » non pas en un sens nécessairement péjoratif puisqu'elles désignent alors simplement qu'elles ont été déjà pensées par d'autres. Ex. Aller à l'école permet d'apprendre et est une bonne chose.   B- On ne pourrait tout d'abord pas vivre sans préjugés si ces derniers sont les idées que nous n'avons pas forgées nous-mêmes.   1- Pour pouvoir vivre, et bien vivre, lorsque l'on n'a pas d'expérience et qu'on ne sait pas ce qui est bon ou mauvais, il faut bien se fier aux idées des autres. 2- C'est ce que montre Descartes dans sa « morale par provision » quand il affirme se fier aux idées de son temps pour pouvoir agir tant qu'il ne connaît pas la vérité.   C- Les préjugés ont-ils vraiment pour origine autrui, famille ou société ?   1- Il faut se demander si l'homme  ne se déresponsabilise pas en affirment que l'origine des préjugés lui est extrinsèque et ainsi, cela amène à se demander si une société peut être exempte de préjugé. 2- A partir du moment où l'enfant devient homme et qu'il est un être raisonnable, on doit se demander si le fait de ne pas réfléchir les préjugés dont il hérite ne lui est pas imputable.   II- L'homme peut se délivrer de ses préjugés en pensant par lui-même.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on être sans préjugés	? Corrigé de 1208 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on être sans préjugés ?" a obtenu la note de :

5.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • Andrazus-219401 (Hors-ligne), le 06/11/2013 à 06H22.
  • jeanste-181494 (Hors-ligne), le 21/10/2012 à 21H14.
  • mama01-181363 (Hors-ligne), le 20/10/2012 à 20H19.
  • kentinf (Hors-ligne), le 18/05/2012 à 18H12.
  • Karim46960 (Hors-ligne), le 24/11/2009 à 24H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Avec le « je pense donc je suis » , Descartes p lace la conscience, le sujet, à la racine de toute connaissance possible. La conséquence essentielle est le primat de la conscience, et sa différence d'avec la matière. Redonner à l'homme une place dans un univers infini et vide de Dieu, assurer la dignité de la conscience, et jeter les bases de la science moderne, tels sont les objectifs que la métaphysique cartésienne s'est assignée. Pour se défaire de ses préjugés, il faut penser par soi-même « Sapere Aude», «Aie le courage de te servir de ton propre entendement», telle est, selon Kant, la maxime des Lumières. Le XVIII ième siècle est celui du triomphe de la raison face à l'obscurantisme des préjugés. Les préjugés sont dus en effet à la passivité d'un entendement qui préfère s'abandonner à la tradition des moeurs ou à l'autorité des maîtres, plutôt que de se soumettre à un authentique examen rationnel.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Il ne faut pas, pour nos goûts personnels, peut-être pour nos préjugés, nous mettre en travers de ce que fait notre temps. Il le fait sans nous, et probablement il a raison., RENAN, Souvenirs d'enfance..., Préface, OE. compl., t. II, p. 717.

    Ajouté par webmaster

    Il est vrai qu'une image peut -être sans -être perçue; elle peut être présente sans être représentée; et la distance entre ces deux termes, présence et représentation, paraît justement mesurer l'intervalle entre la matière elle-même et la perception consciente que nous en avons., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    (...) mais les vieux préjugés prévalaient, et ces vieux préjugés durent être ménagés par l'auteur de la -Genèse, qui écrivait pour enseigner les voies de Dieu, et non la physique., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Genèse.

    Ajouté par webmaster

    Vous ne le croiriez pas peut-être, ajoute-t-il, entêté comme vous l'êtes des préjugés de l'Orient (...), MONTESQUIEU, Lettres persanes, XLVIII.

    Ajouté par webmaster

    Tout autre -(que l'outrage) est l'offense. Ici on ne sait pas bien où l'on va. Une offense peut échapper. Une offense peut être malentendue. On peut offenser sans le vouloir, même sans le savoir. On peut offenser non seulement sans le faire exprès, mais même sans s'en apercevoir. -Plus l'offenseur est cher, et plus grande est l'offense. Si j'ai fait à Halévy cette offense que je n'ai point vue, je lui en demande pardon., Ch. PÉGUY, Victor-Marie, comte Hugo, p. 11.

    Ajouté par webmaster

    On peut se servir de coquins, a dit La Bruyère, mais l'usage en doit être discret. Peut-être, en ce temps, l'usage en est-il sans discrétion?, Ed. et J. DE GONCOURT, Journal, p. 99.

    Ajouté par webmaster

    Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d'être vrais; avec lesquels on démontre tout, mais qu'on ne prouve point; qu'on n'ose nier sans être impie, et qu'on ne peut croire sans être imbécile. Pensées philosophiques (1746), 48 Diderot, Denis

    Ajouté par webmaster

    Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d'être vrais; avec lesquels on démontre tout, mais qu'on ne prouve point; qu'on n'ose nier sans être impie, et qu'on ne peut croire sans être imbécile. Pensées philosophiques (1746), 48 Diderot, Denis

    Ajouté par webmaster

    -Je-t-aime est sans emplois. Ce mot, pas plus que celui d'un enfant, n'est pris sous aucune contrainte sociale; ce peut être un mot sublime, solennel, léger, ce peut être un mot érotique, pornographique. C'est un mot socialement baladeur., R. BARTHES, Fragments d'un discours amoureux, p. 176.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on être sans préjugés ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo