NoCopy.net

Peut-on être victime de la mode ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il suivre la mode ? Peut-on complètement changer ? >>
Partager

Peut-on être victime de la mode ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être victime de la mode ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on être victime de la mode ?
Zoom
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
  • mode : Pour une forme verbale ou un ensemble de formes, caractère capable d\'exprimer la manière (latin modus) dont l\'action, le procès exprimé par le verbe est présenté, c\'est-à-dire l\'attitude du sujet parlant qui donne au verbe la valeur de support d\'un énoncé simple (indicatif), d\'une interprétation (subjonctif, conditionnel, optatif en latin, etc.) ou d\'un acte de langage (impératif, injonctif en latin). Les modes sont attachés à un ensemble de formes appartenant à la conjugaison*; il arrive que ces formes soient employées sans contenu sémantique choisi mais par obligation grammaticale (on parle alors parfois de mode grammatical, par exemple à propos de nombreux emplois du subjonctif en français). L\'infinitif, le participe et le gérondif sont plutôt des formes nominales du verbe que des modes. Modal s\'emploie pour « caractéristique d\'un mode ».

Depuis le XVe siècle, la mode alimente un flot continu de discussions morales, sociales, esthétiques, philosophiques, qui s’amplifie au XIXe et au début du XXe siècle. Des écrivains (Carlyle, Baudelaire, Mallarmé, Oscar Wilde, Proust), des sociologues et des anthropologues (Spencer, Sumner, Tarde, Veblen, Goblot, Simmel, Sapir) la prennent alors pour thème de réflexion, voyant en elle soit une modalité transitoire du style, une création futile mais attachante, soit une pourvoyeuse de nouveauté, gaspilleuse d’énergie, mais capable d’ébranler la tradition et les mœurs, pour le meilleur et pour le pire, soit, surtout, un témoignage privilégié du comportement de l’homme en société et en particulier de la soumission de l’individu aux normes collectives. Quand le sociologue Olivier Burgelin déclare aujourd’hui que « la mode ne se contente pas de s’emparer du vêtement, mais [...] concerne en profondeur [...] tout le vêtu (la société, le discours, la culture) », cette remarque indique clairement que les chercheurs appliquent le parti de la pluridisciplinarité à l’étude de la mode. Les sciences humaines comme les sciences appliquées conjuguent désormais leurs méthodes d’investigation pour une meilleure connaissance du phénomène de la mode dans sa totalité. Dès lors la mode peut-elle être comprise à la lumière d’une « victimo-genèse » collective, et non simplement individuelle ; ou, pour le dire plus simplement, être victime de la mode, n’est-ce pas là une qualité proprement collective, sans laquelle aucune « mode » proprement dite ne pourrait être reconnue ?





PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on être victime de la mode ? Corrigé de 1478 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on être victime de la mode ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Personne n'est plus ici à la mode que M. l'archevêque de Cambrai; et, ce qui vous surprendra, c'est par une chose qui n'est peut-être pas trop à la mode, qui est de faire admirablement son devoir d'évêque., PELLISSON, Lettres historiques, t. III, p. 277, -in LITTRÉ.

Ajouté par webmaster

.1 On se demande combien de femmes portent la mode. Un quarteron de mannequins, de «cover-girls», d'Olympiennes. Celles-ci tremblent de ne plus être à la mode, puisqu'elles la font et que, dès lancée, la mode leur échappe et qu'elles doivent trouver une autre mode., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 197.

Ajouté par webmaster

(...) ce qui fait que la diode est essentiellement une diode, une valve à deux routes, c'est que l'électrode chaude peut être presque indifféremment cathode ou anode, tandis que l'électrode froide ne peut être qu'anode (...), Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 41.

Ajouté par webmaster

.1 (...) une personne plus faite (...) connaissant mieux le monde (...) serait peut-être mieux votre fait., H. MONNIER, Scènes populaires, La victime du corridor, 7, t. I, p. 274.

Ajouté par webmaster

Il s'est sauvé de l'endroit un quart d'heure avant; mais l'«action» avait peut-être eu lieu beaucoup plus tôt. Il a pu rester près de sa victime., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. I, XIX, p. 213 ( aussi ci-dessus, cit. 17).

Ajouté par webmaster

Du moment que la patiente a été anesthésiée, il ne peut guère en tout cas être question d'un supplice, infligé par un maniaque à une victime choisie pour sa seule beauté., A. ROBBE-GRILLET, Projet pour une révolution à New York, p. 10.

Ajouté par webmaster

.1 Hélas, une crainte religieuse m'écarte du meurtre, et me tire à lui. Il risque de faire de moi un prêtre, de la victime Dieu. Pour détruire l'efficacité du meurtre, peut-être me suffira-t-il de la réduire à l'extrême par la nécessité pratique de l'acte criminel. Je saurais tuer un homme pour quelques millions. Le prestige de l'or peut combattre celui du meurtre., Jean GENET, Journal du voleur, p. 225.

Ajouté par webmaster

Le plus grand malheur d'un homme de lettres n'est peut-être pas d'être l'objet de la jalousie de ses confrères, la victime de la cabale, le mépris des puissants du monde; c'est d'être jugé par des sots., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Lettres.

Ajouté par webmaster

L'indicatif, en français comme en latin, est le mode du -fait, de -l'action réalisée. L'indicatif -constate ce qui est, ce qui a été, ce qui sera : c'est le mode -objectif, alors que le subjonctif est le mode -subjectif, le mode de l'action conçue par l'esprit, et que le conditionnel est le mode de l'action douteuse, éventuelle., F. BRUNOT et Ch. BRUNEAU, Précis de grammaire historique, 808, p. 524.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Peut-on être victime de la mode ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo