NoCopy.net

Peut-on se faire justice soi-même ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le devoir est-il essentiellement rationnel ? Le droit doit-il être juste ? >>
Partager

Peut-on se faire justice soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on se faire justice soi-même ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on se faire justice soi-même ?
Zoom

Accepter l'arbitrageLe droit ne doit donc pas être soumis aux forces en présence, mais celles-ci doivent au contraire s'en remettre au jugement d'un tiers, c'est-à-dire d'un arbitre impartial. « Ce qui est juste, ajoute Alain, c'est d'accepter d'avance l'arbitrage ; non pas l'arbitrage juste, mais l'arbitrage. » En effet, la valeur de l'arbitrage ne tient pas tant au jugement rendu qu'à l'accord des parties de déposer les armes et de vouloir qu'un jugement soit rendu.Le droit suppose la paixS'en remettre au droit, c'est donc déjà faire la paix : le juge ne peut parler que si les armes se taisent. Ainsi, le droit n'est pas la condition de la paix, mais sa conséquence : il faut vouloir la paix pour vouloir le droit et la justice. C'est là aussi une question politique.Débat et enjeuVengeance et punition légaleLa vengeance (se faire « justice » soi-même) alimente le conflit, car l'offensé y devient à son tour l'offenseur. Acte de violence individuelle,arbitraire et passionnelle, elle « provoque, inexpiablement, à l'infini, de nouvelles vengeances 2 » (spirale de la vendetta). Au contraire, la punition légale repose sur la généralité de la loi (c'est la même pour tous) et sur la décision d'un juge impartial (non impliqué dans le litige). N'ayant rien d'une nouvelle offense, seule la punition légale peut pacifier les relations humaines.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on se faire justice soi-même ? Corrigé de 8393 mots (soit 12 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on se faire justice soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • DieWelle-207238 (Hors-ligne), le 01/05/2013 à 01H15.
  • liloululu-189114 (Hors-ligne), le 01/05/2013 à 01H15.
  • fcstvfr-182126 (Hors-ligne), le 24/10/2012 à 24H15.
  • Folk (Hors-ligne), le 03/04/2012 à 03H22.
  • Lunes (Hors-ligne), le 21/03/2012 à 21H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Leur résistance rendra souvent l'exécution du châtiment dangereuse et fréquemment mortelle, pour ceux qui voudront l'entreprendre. Ainsi, malgré tous les avantages de l'état de nature, les hommes sont dans une condition fâcheuse tant qu'ils demeurent en cet état ; aussi sont-ils rapidement amenés à entrer en société. LOCKE O ù donc la justice ? En ceci que le jugement ne résulte point des forces, mais d'un débat libre, devant un arbitre qui n'a point d'intérêts dans le jeu. Cette condition suffit, et elle doit suffire parce que les conflits entre les droits sont obscurs et difficiles. Ce qui est juste, c'est d'accepter d'avance l'arbitrage ; non pas l'arbitrage juste, mais l'arbitrage. L'acte juridique essentiel consiste en ceci que l'on renonce solennellement à soutenir son droit par la force.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle étonnante ambiguïté dans la notion de la Justice. Cela vient sans doute principalement de ce que le même mot s'emploie pour désigner la Justice Distributive et la Justice Mutuelle. Or ces deux fonctions se ressemblent si peu, que la première enferme l'inégalité, et la seconde l'égalité., ALAIN, Propos, 16 juil. 1912, Police et Justice.

    Ajouté par webmaster

    Saint Paul avait établi que l'homme ne peut rien par ses oeuvres de justice, qu'il ne peut que par la foi. Saint Augustin démontre son impuissance en la foi même, Dieu seul la donne; la donne gratuitement, sans rien exiger, ni foi, ni justice. Ce don -gratuit, cette -grâce, est la seule cause de salut. Dieu fait -grâce à qui il veut., MICHELET, Hist. de la Révolution franç. Introd. I, 10.

    Ajouté par webmaster

    Faire taire le droit jusqu'à ce que la justice soit établie, c'est le faire taire à jamais puisqu'il n'aura plus lieu de parler si la justice règne à jamais., CAMUS, l'Homme révolté, p. 359.

    Ajouté par webmaster

    (...) on peut assez aisément faire fondre les vieilles ferrailles réduites en plaques minces ou en petits morceaux : il en est de même de la limaille ou des écailles de fer; on peut en faire d'excellent fer (...), BUFFON, Hist. nat. des minéraux, Du fer, OE., t. X.

    Ajouté par webmaster

    Le peuple qui a la souveraine puissance doit faire par lui-même tout ce qu'il peut bien faire; et ce qu'il ne peut pas bien faire, il faut qu'il le fasse par ses ministres., MONTESQUIEU, l'Esprit des lois, II, II.

    Ajouté par webmaster

    Il est juste que ce qui est juste soit suivi, il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il y a toujours des méchants; la force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste., PASCAL, Pensées, V, 298.

    Ajouté par webmaster

    C'était à l'Académie à s'en faire justice elle-même, puisque ses statuts l'autorisent et même l'obligent à destituer un académicien qui aurait fait quelque action indigne d'un homme d'honneur., D'OLIVET, Hist. de l'Académie, t. II, p. 47.

    Ajouté par webmaster

    La fausse justice de Pilate ne sert qu'à faire souffrir Jésus-Christ : car il le fait fouetter pour sa fausse justice, puis il se tue., PASCAL, Pensées, XII, 791.

    Ajouté par webmaster

    Récriminer, faire de l'opposition, et même réclamer la justice, n'est-ce pas «s'emphilistiner» -(devenir philistin) quelque peu?, BAUDELAIRE, l'Art romantique, XX, I.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on se faire justice soi-même ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo