LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il facile de s'aimer soi-même ? Le désir peut-il se satisfaire de la réalité ... >>


Partager

Peut-on en finir avec les préjugés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on en finir avec les préjugés ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on en finir avec les préjugés ?
Zoom

  • Les termes du sujet

 Peut-on :
 -> idée de possibilité.
 -> idée de permission, d'autorisation.
 
 En finir avec :
 -> idée d'élimination complète et définitive.
 -> idée de mesure(s) radicale(s).
 
 Les préjugés :
 -> opinions et idées reçues, collectivement transmises et entretenues.
 -> présents dans tous les domaines : social, esthétique, politique, culturel.

● Il s'agit d'un sujet tout à fait classique relatif au pouvoir de la raison. Les notions du programme qui y sont impliquées sont : la raison, le réel, la vérité, le désir, la conscience et, éventuellement, l'inconscient.
Il faut bien analyser le sens du sujet : un préjugé est une précipitation dans le jugement qui ne conduit pas nécessairement celui qui se précipite ainsi en dehors de la vérité mais qui le rend incapable, dans l'immédiat, de connaître les raisons pour lesquelles ce qu'il a affirmé est nécessairement vrai.

● L'expression "en finir avec" suggère qu'il existerait une solution radicale aux préjugés, qu'on pourrait envisager un monde sans préjugés et des hommes débarrassés de leurs préjugés.

● "Peut-on" met un bémol à cette tentation. Les préjugés peuvent-ils disparaître, finir ou au contraire ont-ils une source si profonde en nous que malgré nos efforts ils ont toujours tendance à renaître ?

● Cette question concerne aussi bien le monde théorique (la connaissance) que la sphère de la pratique (l'action).

 



En finir avec les préjugés est la tâche de tout philosophe et plus généralement de tout homme.
 En effet, les préjugés ce sont ces jugements trop hâtifs, insuffisamment fondés ou fondés dans la simple croyance, qui nous poussent à considérer choses, évènements et êtres sous un jour biaisé et déformant.
 La question d'en finir avec les préjugés suppose qu'on s'interroge sur
les moyens de lutter contre les préjugés.
 On peut se demander si cette lutte a vraiment une fin et si les préjugés n'ont pas tendance à renaître toujours sur le sol de l'ignorance ?


  • 1. Les préjugés sont des manques de connaissance qui peuvent disparaître avec l'étude
  •  2. Les préjugés, comme savoir provisoire et immédiat, sont inévitables et nécessaires
  • 3. L'homme doit prendre conscience de ses préjugés


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5831 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Peut-on en finir avec les préjugés ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Herrior-233369 (Hors-ligne), le 12/03/2014 é 12H20.
  • leab20-231384 (Hors-ligne), le 19/02/2014 é 19H14.
  • profdephilo-217200 (Hors-ligne), le 28/10/2013 é 28H11.
  • poutititi-214924 (Hors-ligne), le 11/10/2013 é 11H21.
  • telma-209655 (Hors-ligne), le 20/05/2013 é 20H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le terme "préjugé" vient du latin praejudicare qui signifie juger préalablement. Dès lors, ce mot a un sens péjoratif et désigne une opinion admise sans jugement ni raisonnement. Il est souvent employer pour dénoncer l'erreur ou l'absence de réflexion qui conduit un individu à adhérer à une idée fausse, dont il n'a pas pris la peine de vérifier le bien-fondé. Nous parlons par exemple, de préjugés pour les opinions racistes. Dès lors, si les préjugés sont des manques de réflexion, n'est-il pas possible de les détruire par des raisonnements valides et des connaissances développées? Mais avant d'arriver aux conclusions de ces raisonnements, comment fait-on? N'est-on pas obligé d'avoir des préjugés, une opinion sur laquelle travailler? Pourtant, n'est-il pas possible de prendre conscience de nos préjugés et de les suspendre, de les comprendre?

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit