NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La foi nous empêche-t-elle d'être libre ? L'État est-il l'ennemi de la liberté ? >>


Partager

Peut-on à la fois obéir et être libre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on à la fois obéir et être libre ?



Publié le : 10/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on à la fois obéir et être libre ?
Zoom

« On mènera toujours les peuples avec ces deux mot, ordre et liberté : mais l'ordre vise au despotisme, et la liberté à l'anarchie. Fatigués du despotisme, les hommes crient à la liberté ; froissés par l'anarchie, ils crient à l'ordre. L'espèce humaine est comme l'océan, sujette au flux et au reflux : elle se balance entre deux rivages qu'elle chercher et fuit tour à tour, en les couvrant dans cesse de ses débris. «
 Obéir et être libre. Probablement les deux verbes que l'histoire humaine a révélé les plus complexes à concilier. Complexes par les symboles dont l'Homme a su les investir, mais aussi par leur polysémie. Qu'est-ce qu'être libre ? Qu'est-ce qu'obéir ? La liberté est-elle absence de contraintes ? Liberté et contraintes sont-elles incompatibles ? L'Homme est-il moins libre en obéissant aux lois qu'en obéissant à lui seul ? Et finalement, peut-on à la fois obéir et être libre ?



La liberté individuelle et la liberté collective peuvent toutefois s'opposer. Mais la liberté ne peut faire l'économie d'une forme ou d'une autre de nécessité. La question reste de savoir si on est libre ou si on le devient. Spinoza: [...] On estime esclave celui qui agit par commandement et libre celui qui gère sa vie à sa guise ; ce qui cependant n'est pas absolument vrai. Car en vérité, celui que son désir entraîne ainsi et qui est incapable de voir ce qui lui est utile et de le faire, est au plus haut point un esclave ; seul est libre celui qui vit de tout coeur uniquement sous la conduite de la raison. Une action faite par commandement, c'est-à-dire l'obéissance, supprime bien la liberté d'une certaine façon, mais elle ne rend pas sur-le-champ esclave : c'est le principe de l'action qui rend tel. Si la fin de l'action n'est pas l'utilité de celui-là même qui agit mais de celui qui commande, alors l'agent est esclave et inutile à soi-même.Mais dans une république et un État où le salut du peuple tout entier, et non pas celui du chef, est la loi suprême, celui qui obéit en tout au pouvoir souverain ne doit pas être appelé un esclave inutile à soi-même, mais un sujet. Donc est la plus libre la république dont les lois sont fondées sur la saine raison car là, chacun peut être libre quand il veut, c'est-à-dire vivre de tout coeur sous la conduite de la raison.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1775 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on à la fois obéir et être libre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mermaidjoyce-282362 (Hors-ligne), le 01/12/2016 é 01H19.
  • miss-lora-217261 (Hors-ligne), le 26/05/2015 é 26H22.
  • ALL-233925 (Hors-ligne), le 18/03/2014 é 18H16.
  • Arken75 (Hors-ligne), le 23/02/2012 é 23H11.
  • elodiedj (Hors-ligne), le 20/10/2011 é 20H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit