NoCopy.net

PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PEUT-ON ADMETTRE L'IDÉE D'UN DROIT A LA RÉVOL ... LES PEUPLES ONT-ILS DES DROITS COMME LES PERS ... >>


Partager

PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?
Zoom

• Fonder c'est bâtir, instituer, créer. C'est la marque de l'homme. Car ce qui distingue la construction humaine de la construction animale, c'est, disait Marx, que l'homme a dans la tête ce qu'il construit avant de le réaliser.
• Le droit, c'est l'ensemble des règles sociales considérées comme justes (directus, en latin = droit), c'est ce qui est permis et exigible par conformité à une règle précise formulée par la loi. Mais c'est sans doute avant tout, et il s'agira de cela dans ce sujet, ce qui constitue le fondement des droits de l'homme vivant en société, des règles régissant les rapports humains.
• La force c'est la contrainte physique extérieure, c'est la violence. On s'incline devant la force ou on la combat. La force appartient autant à l'animal qu'à l'homme. Il semble donc y avoir dans les termes de l'énoncé un paradoxe droit-force : la force est un fait, un constat, le droit est une élaboration de la raison.



L'obéissance ne peut naître que de ma volonté raisonnable d'obéir. « L'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté « dit Rousseau.   L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut appliquer cette idée au peuple. Un peuple libre est celui qui se donne à lui-même ses propres lois, ce qui définit la démocratie. Dans la contrainte, il n'y aura toujours que nécessité physique, pas liberté.* Si Rousseau peut fonder le droit non pas sur la force mais sur la volonté générale, c'est qu'il croit en la liberté naturelle de l'homme perfectible et naturellement bon.S'associer ce n'est donc pas aliéner sa liberté comme le pensait Hobbes, c'est associer liberté et obéissance puisque la véritable liberté est, répétons-le, « obéissance à la loi qu'on s'est prescrite «.


  • 1) FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?
  • 2) LAFORCE PEUT-ELLE FAIRE DROIT ?
  • 3) DROIT DE LA FORCE & FORCE DU POUVOIR


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ? Corrigé de 2608 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • amandine-276866 (Hors-ligne), le 03/05/2016 é 03H06.
  • Krys Macari-263575 (Hors-ligne), le 12/10/2015 é 12H04.
  • jac1-255230 (Hors-ligne), le 26/02/2015 é 26H16.
  • ol-250322 (Hors-ligne), le 18/12/2014 é 18H17.
  • Adibou-221949 (Hors-ligne), le 19/01/2014 é 19H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit