NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il favoriser la liberté de l'interprétat ... Dans quelle mesure une science rigoureuse doi ... >>


Partager

Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà compris ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà compris ?



Publié le : 26/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà compris ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà compris ?




Discussion : Comprendre, interpréter, appliquer, c'est la triade classique. Ces différentes opérations de l'intelligence se superposent-elles, se substituent-elles l'une à l'autre, sont-elles complémentaires ou irréductibles l'une à l'autre ?   Suggestion de plan :   Première partie : La compréhension L'opération de compréhension implique la saisie d'un sens déterminé et commun aux divers interlocuteurs : elle est soumission à des normes. La compréhension se présente comme un impératif univoque, qui s'utilise normalement au singulier. Comme l'indique son étymologie, comprendre signifie «prendre ensemble», la compréhension possède un caractère fondamentalement totalisant. Il y a quelque chose d'automatique dans la compréhension. Valéry, qui s'intéressait aux phénomènes cognitifs, notait que « Tout homme tend à devenir machine. Habitude, méthode, maîtrise, enfin -cela veut dire machine », cela signifie que les phénomènes de compréhension mettent en jeu des mécanismes systématiques et reproductibles. La compréhension repose sur le fonctionnement du langage tel qu'il est intériorisé dans une communauté donnée : ce sont les règles syntaxiques, l'organisation sémantique de la langue et l'ensemble des règles discursives en usage qui garantissent la validité de ma compréhension immédiate et me permettent de la partager avec d'autres. Cependant, l'acte même de comprendre ne doit pas s'en trouver déprécié car, ainsi que le souligne Bachelard : « Comprendre est l'acte même du devenir de l'esprit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 862 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà compris ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit