NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on apprendre à percevoir ? Les oeuvres d'art tiennent-elles leur beauté ... >>


Partager

Peut-on n'obéir à aucune loi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on n'obéir à aucune loi ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on n'obéir à aucune loi ?
Zoom

POUR DÉMARRER
 

 Est-il possible et légitime de n'acquiescer à aucune règle normative universelle, de ne se soumettre à aucune règle impérative, de ne s'incliner devant aucun principe régissant une société, un groupe, etc. ? Un sujet qui vous interroge sur le rapport de la loi et de la liberté.
 
 CONSEILS PRATIQUES
 

 Loi : un concept polysémique, possédant un sens politique, mais aussi logique (norme universelle de l'esprit), moral (règle normative à laquelle l'être de raison doit se conformer) et scientifique (rapport nécessaire entre les phénomènes). Il est impossible de n'obéir à aucune loi, car connaître les lois et s'y soumettre, c'est accéder à la liberté. La vraie liberté est soumission rationnelle aux lois fondamentales de la nature.



Que ce soit chez Locke, ou chez Rousseau, la loi se comprend comme la nécessité de combattre un état naturel où chacun empiète sur les prérogatives de chacun du fait que personne n'est assujetti à un processus régulateur. La loi, avant d'être obéissance, est donc comprise comme un principe d'harmonisation qui préserve les intérêts individuels et limite la liberté entendue comme l'expression sauvage de l'instinct.  

Troisième partie : Alors, quelle loi ?

On comprend donc que n'obéir à aucune loi est difficile à l'échelle collective, il vaut donc mieux réfléchir à quelle sorte de loi : « L'impulsion du seul appétit est esclave, et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. «, Rousseau. D'ailleurs, la loi n'est pas seulement système institutionnel, elle est aussi la norme à laquelle on soumet notre action dès l'instant que l'on établit pour soi un plan de bataille ou d'action. Toute existence qui n'est pas pure somnolence obéit à des règles, des principes de conduite, des exigences morales. On convient donc d'interpréter autrement le sens du verbe « obéir « ; ce n'est pas tant la loi qui fait problème que l'association négative induite par le verbe : « Dans l'état même de nature, l'homme n'est libre qu'à la faveur de la loi naturelle qui commande à tous. Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas ; il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux lois mais il n'obéit qu'aux lois et c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes. «, ROUSSEAU (Jean-Jacques), Lettres écrites de la montagne.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1071 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on n'obéir à aucune loi ? " a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • layana-237026 (Hors-ligne), le 23/04/2014 é 23H17.
  • harrysally-209992 (Hors-ligne), le 23/05/2013 é 23H08.
  • Tom 2k (Hors-ligne), le 28/05/2012 é 28H18.
  • Poupou (Hors-ligne), le 28/09/2010 é 28H18.
  • Maxime54537 (Hors-ligne), le 20/01/2010 é 20H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit