Peut-on parler de connaissances absolues ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La morale peut-elle être immanente à la vie ? Les grandes civilisations sont-elles vouées à ... >>


Partager

Peut-on parler de connaissances absolues ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on parler de connaissances absolues ?



Publié le : 6/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on parler de connaissances absolues ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on parler de connaissances absolues ?




Autrement dit, l'idée d'un Etre parfait lui-même, ou Dieu est en l'homme une idée innée dont Dieu seul peut être l'origine. Ainsi de l'idée d'un myriagone, j'ai de droit de conclure à certaines propriétés, mais pas au fait qu'un myriagone réel existe dans le monde. En revanche, de l'idée de Dieu, j'ai le droit de conclure à son existence, parce que c'est cette existence elle-même qui rend compte de l'idée de Dieu en moi. En fait, cette preuve fait écho à une tradition venue de Saint Augustin : « Dieu est  ce qu'il y a de plus intérieur en moi-même ». Elle part de l'expérience intime qu'à l'homme d'une exigence de perfection. Toutefois cette preuve échoue aussi, car elle conclut indûment d'une exigence de la Raison ou du coeur à un être transcendant qui explique cette exigence. De plus cette preuve rejoint sans raison le Dieu traditionnel de la religion judéo-chrétienne. En fait, c'est parce que l'homme ne peut pas accéder par intuition à l'Absolu que le monothéisme judéo-chrétien estime la raison capable de prouver l'existence de Dieu. Il n'en reste pas moins vrai que seule la grâce ou la Révélation peuvent amener le croyant à accepter sans les comprendre les mystères concernant la nature dernière de Dieu (Eucharistie, Sainte Trinité). L'Être est le premier principe La philosophie platonicienne est quête de ce qui se situe au-delà des apparences, de ce qui est immuable.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on parler de connaissances absolues ? Corrigé de 3575 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on parler de connaissances absolues ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • pok789-189363 (Hors-ligne), le 05/12/2012 é 05H21.
  • Thibaud5127 (Hors-ligne), le 01/10/2008 é 01H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on parler de connaissances absolues ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit